Le site qui propose des arrêts maladie en ligne attaqué par la CNAM

Lancé, mardi 7 janvier, le site arretmaladie.fr, qui propose d’obtenir un arrêt de travail auprès d’un médecin en ligne est attaqué par l’Assurance maladie qui accuse le site d’en faire un commerce, révèlent les Echos.

Sommaire

  1. “Une tromperie”, selon le patron de la CNAM

Des arrêts de travail en ligne sur demande ? A peine mis en ligne qu’il crée déjà la polémique. Le site arretmaladie.fr, ouvert mardi 7 janvier propose d’obtenir un arrêt de travail de 3 jours maximum par téléconsultation. Le magazine Les Echos révèle en exclusivité que la Caisse nationale d’assurance maladie (CPAM) a immédiatement annoncé avoir l’intention d’engager une “action en référé”, devant le tribunal d’instance de Paris pour “dévoiement de l’acte de prescription de l’arrêt de travail, qui devient un produit d’appel commercial”, a déclaré Nicolas Revel, patron de la caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) aux Echos. Une action en lien avec l’Ordre des médecins confirmé dans un communiqué de l’Assurance maladie avec intention de faire cesser les activités du site.”Une tromperie”, selon le patron de la CNAMLa plateforme, qui vient d’Allemagne, où elle existe déjà depuis 2018, propose donc de renseigner d’abord ses symptômes dans un questionnaire en ligne. Ensuite, après un appel vidéo obligatoire d’un médecin, ce dernier  “délivre en quelques clics des arrêts de travail pour pathologies courante (coup de froid, douleurs menstruelles…)”, peut on lire sur le site. L’arrêt de travail de 3 jours maximum est délivré en Pdf en ligne ou imprimé et les autres versions sont envoyées à la CPAM par le médecin. Le tout, pour le prix d’une consultation. La Sécurité sociale ajoute dans son communiqué : “la prise en charge par l’Assurance Maladie des téléconsultations appelle le respect d’un certain nombre de conditions, qui ne sont pas remplies en cas de recours à ce site.” Comme Nicolas Revel a tenu a rappeler dans les colonnes des Echos, les arrêts de travail étant de 3 jours maximum, seuls les patients avec une bon contrat de prévoyance pourront être remboursés de leurs jours d’absence, car 3 jours correspond au délai de carence non pris en charge par l’Assurance maladie. 

Click Here: camiseta river plate

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *