Une substance anti-VIH dans la salive des bébés

Le VIH-1 est une des formes de virus les plus facilementtransmissibles par le sang, le lait maternel ou les rapportssexuels. L’allaitement pourrait ainsi être responsable de 40% des cas de transmission du sida de la mère àl’enfant.
Mais certains bébés âgés de 1 moisseraient en partie protégés contre la transmission duVIH grâce à une substance présente dans leursalive. On savait déjà que cette protéineappelée Secretory leucocyte protease inhibitor (SPLI)présente dans la salive, le lait maternel et lessécrétions génitales était capabled’inhiber le virus du sida de type 1 (VIH-1) in vitro.
Au total, 602 extraits de salive ont étécollectés auprès de 188 enfants à la naissanceet à 1,3 et 6 mois. La concentration était plusimportante à la naissance qu’à 6 mois. Aucuneassociation entre la concentration en SPLI et la transmission duVIH-1 n’a été identifiée. Cependant, parmi les122 enfants allaités et non-infectés à 1 mois,les forts taux de SPLI ont été associés avecun moindre risque de transmission du VIH-1 par le laitmaternel.
Cette nouvelle découverte américaine pourrait demaindéboucher sur de nouveaux traitements.
Source : J Infect Dis 2002 Oct 15 ;186(8) :1173-6

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *