Allaitement et QI : pas de lien ?

L’allaitement présente de nombreuses vertus, mais pas celle d’augmenter l’intelligence de bébé ! Des scientifiques écossais viennent ainsi remettre en cause une longue série d’études qui avaient trouvé une corrélation entre l’allaitement maternel et un meilleur score aux tests d’intelligence.
L’étude porte sur près de 3 000 mères et leurs 5 000 enfants nés aux Etats-Unis. A première vue, les enfants allaités avaient un score de QI plus élevé que les autres. Mais les chercheurs ont alors souligné un biais (présent dans les études précédentes) : les mères allaitantes appartiennent à des milieux plus aisés, favorisant ainsi l’éducation des enfants. De plus, ces femmes avaient en moyenne un QI plus élevé. Une fois enlevé ce biais statistique, la différence n’était plus que d’un demi-point de QI en fonction du mode d’alimentation des bébés. Ces résultats ont d’ailleurs été largement confirmés par l’étude d’enfants nés dans la même famille, leur alimentation infantile n’influe pas sur leur QI. Ce travail tend à relier les performances intellectuelles de l’enfant à celles de leur mère. Ce qui confirmerait de précédents travaux, qui avaient montré que le père n’était pas pour grand chose dans l’intellect de ses enfants…
Mais cette étude ne remet pas en cause les très nombreuses vertus avérées de l’allaitement maternel, considéré par l’Organisation Mondiale de la Santé comme l’alimentation la mieux adaptée aux nourrissons.Source : BMJ, publication en ligne octobre 2006.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *