Se soigner avec la phytothérapie

Si l’art de se soigner par les plantes est à la mode, sa pratique doit être encadrée car les plantes contiennent des principes actifs qui exercent une action biologique directe sur l’organisme. Zoom sur les indications et les contre-indications de la phytothérapie pour utiliser au mieux le pouvoir ancestral des plantes.

Tout d’abord, voici un petit rappel des nuances entre phytothérapie, homéopathie ou encore aromathérapie car les différences ne sont pas évidentes pour tous :
– La phytothérapie est l’usage des plantes sous formes de tisane, de gélule, ou de teinture pour soigner à titre préventif et curatif.
– De son côté l’homéopathie propose différentes substances à base de plantes ou de minéraux, diluées sous forme de granules ou de gouttes.
– Quant à l’aromathérapie, c’est l’utilisation médicale des extraits aromatiques de plantes (essences et huiles essentielles) en diffusion atmosphérique, inhalation ou par voie cutanée.
La phytothérapie fait donc usage de l’ensemble des éléments d’une plante.
Phytothérapie : une efficacité démontrée dans le temps
“Selon l’OMS 80 % de la population mondiale se soigne avec les plantes médicinales. L’efficacité de la phytothérapie est donc prouvée par son usage ancestral“ explique l’herboriste Michel Pierre, auteur du livre “Secrets des plantes“.
Les effets des plantes sur la santé sont donc principalement basés sur des constatations, mais pas seulement. “Les laboratoires identifient certaines molécules de plantes ayant un principe actif bien précis. C’est le cas de la pervenche par exemple, qui contient de la pervincamine utilisée dans les traitements médicamenteux“ poursuit Miche Pierre.
Quelles plantes pour quels maux ?
Antiseptique général, le thym est le bienvenu pour traiter les bronchites, la toux ou les angines. La fleur de mauve peut également être intéressante lorsque les bronches sont encombrées, car elle permet de soulager la toux (tout comme le coquelicot) et favorise l’expectoration.
La phytothérapie peut également être utile en cas d’anxiété : “Pour calmer, détendre, reposer l’organisme, sans lui faire perdre sa tonicité, prenez une ou deux tasses par jour de racine d’angélique ou de lotier corniculé, des plantes calmantes très douces“ conseille Michel Pierre.
Quant aux problèmes de sommeil, la passiflore et la valériane sont recommandées pour leurs vertus relaxantes, tout comme la fleur d’oranger, plus douce qui peut aussi être administrée aux enfants et aux personnes âgées.
En cas de troubles digestifs, le desmodium, le lapacho ou encore le charbon marie sont des plantes intéressantes car elles activent le travail du foie et de la vésicule biliaire.
Privilégier les tisanes
“C’est en tisane que la phytothérapie est la plus efficace. Avec 100 g de plantes on va faire 1 litre de teinture et environ 500 gélules. Je recommande donc de boire des tisanes préparées avec environ 5 g de plantes par tasse“ poursuit Michel Pierre.
Pour faire votre tisane, vous pouvez déposer les plantes dans une tasse, verser de l’eau bouillante puis laisser infuser quelques minutes avant de filtrer l’eau à boire telle quelle. La dose moyenne est 2 à tasses par jour, en évitant la consommation le soir au coucher.
Quelques conseils pour rester prudent
Restez vigilants quant à la qualité et la quantité des plantes à utiliser car il existe des contre-indications. Le millepertuis par exemple ne doit pas être consommé au cours d’un traitement antidépresseur, d’un traitement pour le coeur ou lors d’une trithérapie. Par ailleurs, les femmes enceintes peuvent prendre des plantes pour faciliter la digestion (la matricaire, la mélisse ou encore la marjolaine), mais éviter les plantes laxatives comme la bourdaine ou le séné.
Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste. Les phytothérapeutes, naturopathes, homéopathes et les herboristes vous orienteront vers les plantes qui vous conviennent le mieux.
Delphine Tordjman – Le 23 février 2009Un livre pour aller plus loin :Secrets des PlantesDe Michel PierreEditions Proxima463 pagesClick Here: Geelong Cats Guernsey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *