Rendez-vous avec un ex, une étude conseille un café plutôt qu'un déjeuner

“Chéri(e), c’est juste un dîner avec mon ex…“ Attention, si vous voulez éviter les tensions au sein de votre couple, mieux vaut choisir de prendre un café avec son ex plutôt qu’un déjeuner ou un dîner. Selon une étude américaine, les rendez-vous impliquant le fait de manger ensemble suscitent plus de jalousie…

Avec les ex, préférez un café si vous ne voulez pas exacerber la jalousie de votre partenaire…

Est-ce que partager un repas implique plus que manger ensemble ? Pour le savoir, des chercheurs de l’Université de Cornell (Etats de New York) ont demandé à 79 étudiants d’évaluer leur degré de jalousie si leur partenaire devait revoir son ex en fonction du lieu de rendez-vous choisi. La question posée aux participant(e)s était : “Comment réagiriez-vous si votre partenaire était contacté par son ex et qu’il/elle passait une heure 1) à correspondre avec lui par mail, 2) à parler au téléphone, 3) prendre un café en fin de matinée, 4) un café après le déjeuner, 5) un café en soirée ou 6) un repas en fin d’après-midi ou un dîner ?“. Chacun(e) devait évaluer sa réaction sur une échelle de jalousie de 1 (“pas jaloux du tout“) à 5 (“Très jaloux“).Ils ont ensuite demandé à un autre groupe de 74 étudiants la manière dont il évaluerait le degré de jalousie de leur meilleur(e) ami(e) du même sexe s’il était confronté au même cas de figure. La question posée était alors : “Comment réagirait votre meilleur(e) ami(e) si son/sa partenaire était contacté(e) par son ex et qu’il/elle passait une heure 1) à correspondre avec lui par mail, 2) à parler au téléphone, 3) prendre un café en fin de matinée, 4) un café après le déjeuner, 5) un café en soirée ou 6) un repas en fin d’après-midi ou un dîner ?“, avec la même échelle de jalousie. Les résultats de l’étude ont été publiés dans la version internet de la revue PLoS ONE.Ils sont présentés ci-dessous.

La jalousie est exacerbée lorsque le partenaire partage un repas avec un ou une ex, plutôt qu’un simple café. Chez les hommes et chez les femmes, les repas suscitent plus de jalousie que les activités qui n’impliquent pas le fait de manger ensemble. Des données communes aux deux expériences, qui suggèrent qu’implicitement le repas est perçu comme un moment de convivialité qui implique plus que le simple fait de consommer des calories… “Il est important de se souvenir que du côté du partenaire, ce n’est pas ‘qu’un déjeuner’. Même si les repas peuvent renforcer les liens entre les personnes, ils peuvent aussi les détruire“, a expliqué le chercheur Brian Wansink dans un communiqué. Cette étude s’inscrit dans le cadre de recherches qui visent à évaluer l’importance des repas dans le comportement individuel et les relations sociales. Elle comporte cependant de nombreuses limites : un effectif limité en nombre, un profil identique pour les participant(e)s – des étudiants-; une catégorie d’âge majoritairement jeune;  le scénario retenu se basant sur un ex ne permet pas de savoir si la hiérarchie des situations aurait été la même avec un inconnu…De précédents travaux avaient montré, dans d’autres domaines, l’importance du fait de partager ses repas avec ses proches, notamment

les bénéfices du repas partagé en famille pour éviter les mauvaises habitudes alimentaires des plus jeunes.David BêmeSource :It’s Not Just Lunch: Extra-Pair Commensality Can Trigger Sexual Jealousy -Kevin M. Kniffin, Brian Wansink – PLoS ONE 7(7): e40445. doi:10.1371/journal.pone.0040445 (

étude accessible en ligne)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *