Pink: son nouveau coup de griffe anti-fourrure

Pink s’est engagée aux côtés de la Peta depuis le début de cette année. Déçue du peu d’impact de sa première campagne, elle prépare un nouveau plan d’action: révéler au grand public que la fourure fait prendre cinq à dix kilos.

«Fur makes you look fat»… Autrement dit, «la fourrure ça grossit». Tel est le nouveau message que Pink veut diffuser au nom de la Peta, (Pour une Ethique dans le Traitement des Animaux) la fondation de protection animale.

La chanteuse au look déjanté a regretté que les campagnes visant à choquer, en montrant la cruauté des traitements infligés aux animaux ne fonctionne pas: «Les gens persistent à porter de la fourrure.»

Elle prévoit donc un nouveau plan d’action: montrer à quel point la fourrure donne «cinq à dix kilos» de plus en apparence. «L’apparence est tout ce qui compte pour ‘ces gens’, ils n’ont que faire du bien-être animal. Si on leur dit qu’ils ont l’air horrible dans un vêtement de fourrure, ça marchera.»

Pink, de son vrai nom Alecia Moore revendique haut et fort son engagement dans la lutte pour le bien-être animal. Elle est végétarienne, ne porte aucune matière animale. Elle a d’ailleurs créé l’événement lors de la Fashion week automne-hiver en jouant dans une publicité anti-fourrure.

Elle a également tenu à être présente lors du défilé de Stella McCartney, créatrice de mode et fervente protectrice des animaux…

Le monde de la mode est en effet de plus en plus concerné par la protection animale.

Notre Première dame, que la Peta considère comme une «icône de la mode internationale» a affirmé que depuis ses années de mannequinat, elle ne portait plus «que de la fausse fourrure».

A Gala.fr, on a donc une autre proposition de campagne coup de poing: une publicité Pink/ Carla Bruni-Sarkozy.

Mercredi 5 août 2009

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *