Bob Dylan, le bœuf et l’enfant Jésus

Pendant que certains sifflent sur la route des vacances ou grattent la guitare au coin du feu (de camp), le mythique Bob Dylan prépare un album de chants traditionnels de Noël indique le site d’information Billboard.com.

My father was a Rolling Stone. La semaine dernière, on apprenait que Sa Sainteté le pape entamait une nouvelle carrière: Benoît XVI, 82 ans, venait de concevoir un album en la basilique Saint-Pierre, dans lequel il chantait les louanges de la Vierge Marie.
Le rock chrétien a de beaux jours devant lui.

Le plus emblématique des songwriters américains a commencé à enregistrer un disque de Noël au studio de Jackson Brown, à Santa Monica, en Californie. Avec des titres comme Must Be Santa, Here Comes Santa Claus, I’ll Be Home for Christmas et O Little Town of Bethlehem, cet opus à la gloire de l’enfant Jésus (et du Père-Noël) est «un projet personnel sans label derrière», selon ses fans.

Ce n’est pas la première fois que Bob Dylan, alias Robert Allen Zimmerman, révolutionne le monde de la musique religieuse.

En 1979, notre Tambourine Man se convertit au christianisme et se met à écrire sur sa relation avec Dieu. Le premier disque de cette période, Slow Train Coming, avec notamment Mark Knopfler à la guitare, est un petit bijou inspiré.

Saved et Shot of Love sont plus proches d’une extase habitée: litanies ecclésiastiques et textes liturgiques étouffés par les chœurs et des cuivres assourdissants.

En 1983, Dylan met fin à sa période chrétienne avec Infidels, dont les thèmes tournent autour du judaïsme. De son propre aveu, le chanteur a «perdu quelque chose de ce qui faisait son génie». «Les chansons ne viennent plus avec la même facilité qu’avant, et mon enthousiasme est usé», justifiait le chantre du Folk.

Dylan, qui est constamment sur la route depuis 20 ans avec son Never Ending Tour a retrouvé la foi. Ses airs qui mêlent à la perfection des genres musicaux aussi divers que le blues, le rock et la country enflamment toujours autant le public qui se déplace en nombre lors des tournées.

A 68 ans, le musicien, compositeur, auteur et interprète a retrouvé confiance et inspiration.

Dans son manteau rouge et blanc

Sur un traîneau porté par le vent

Il descendra par la cheminée…

Lundi 10 août 2009

Click Here: COLLINGWOOD MAGPIES 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *