Amazonie : un incendie hors de contrôle

#AlertePollutionRivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !Rien ne semble pouvoir arrêter la progression du feu. Malgré les largages de tonnes d’eaux au-dessus de l’Amazonie, un à un les arbres se consument et provoquent des dégagements de fumées impressionnants. Au Brésil, 2 500 nouveaux incendies ont été recensés en l’espace de 48 heures. Dans les villes qui bornent la forêt, l’air est désormais irrespirable. “Je n’arrive pas à respirer, je ne dors plus. Je me sens vraiment mal et parfois le manque d’air m’empêche même de manger“, témoigne une habitante de Parauapebas (Brésil).Le feu s’étend à d’autres paysLes feux sont incontrôlables et ravagent aussi la forêt côté Bolivien. Les pompiers du pays ont beau lutter, parfois même jusqu’à l’épuisement, mais rien y fait. “On est cerné par les sources de chaleur et par le feu et ça va affecter la qualité de l’air“, explique Roberto Juchasara, un pompier bolivien.Le JT

  • JT de 20h du vendredi 23 août 2019 L’intégrale

Les autres sujets du JT

  • 1

    Sommet du G7 : Biarritz, capitale du monde

  • 2

    G7 : la mécanique d’un sommet

  • 3

    Amazonie : tensions diplomatiques entre la France et le Brésil

  • 4

    France-Brésil : comment analyser cette crise diplomatique ?

  • 5

    Incendies en Amazonie : le poumon de la planète dévasté

  • 6

    Amazonie : qui sont les responsables de l’incendie qui ravage la forêt ?

  • 7

    Environnement : les bonnes intentions de l’industrie de la mode

  • 8

    Environnement : quand la garde-robe pollue

  • 9

    Radars : les tourelles également vandalisées

  • 10

    Musique : quand le streaming devient incontournable

  • 11

    Reconversion professionnelle : ouvrir son propre restaurant, un défi

  • 12

    L’actualité de la semaine en photo : incendies, les migrants de l’Open Arms et les oubliés des vacances

  • 13

    Découverte : des apprenties sirènes en Espagne

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *