Kim Kardashian: Ses agresseurs présumés trahis par une caméra de surveillance

D’après la presse britannique, la caméra de surveillance d’un bar à ongles, situé à proximité de l’hôtel du Pourtalès, aurait filmé les agresseurs de Kim Kardashian durant leur fuite.

Dans la nuit de dimanche à lundi, Kim Kardashian a été braquée dans un hôtel particulier du VIIIe arrondissement de Paris. Ligotée et bâillonnée par cinq hommes cagoulés et déguisés en policiers, la femme de Kanye West s’est fait voler dix millions d’euros de bijoux. Malgré la présence d’une star d’envergure internationale, il semblerait que le prestigieux hôtel du Pourtalès, prisé des célébrités qui n’hésitent pas à débourser 9000 euros pour y loger durant une semaine, ne soit équipé que d’une seule caméra de surveillance. D’ailleurs, comme l’a révélé le site The Mirror, cette dernière n’aurait pas été assez bien placée pour filmer les agresseurs de Kim.

Click Here: Golf special

Cependant les cinq malfrats, qui sont suspectés d’appartenir au gang des Pink Panthers, auraient été trahis par une autre caméra, située près d’un bar à ongles. Filmés durant leur fuite, les voleurs auraient été aperçus dans le reflet d’une vitrine, alors qu’ils traversaient une rue piétonne adjacente à l’hôtel de Kim Kardashian. La police française travaille activement sur cette enquête et aurait demandé à plusieurs commerçants du quartier de lui fournir leurs propres enregistrements de vidéosurveillance. À en croire divers témoignages, il est probable que Kim ait été prise au piège et suivie durant trois jours par deux hommes qui prétendaient être photographe et policier.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *