Qui est Ben Mendelsohn, l’acteur en lice pour incarner le méchant de Star Wars Rogue One ?

Vous connaissez sûrement son visage mais vous n’arrivez pas à mettre un nom dessus ? Ben Mendelsohn, habitué des seconds rôles au cinéma a pourtant tourné avec les plus grands, de Terrence Malick à Ridley Scott. Retour sur sa carrière.

1.
+

Ben Mendelsohn interprète Danny Rayburn dans la série Bloodline.
Lire la suite

© Netflix

Ben Mendelsohn découvre l’art dramatique tout à fait par hasard alors qu’il est encore au lycée. Il prend quelques cours et finit par y prendre goût. L’acteur débute sa carrière à la fin des années 80 dans de nombreuses séries australiennes avant d’obtenir l’un des rôles principaux de The Year my voice broke (1987), petit film indépendant qui lui permet d’obtenir son premier AFI Award, l’équivalent des Oscars en Australie. 

Dès lors, Mendelsohn est très demandé. Il joue souvent des jeunes hommes égarés (Nirvana street murder en 1990 ; Metal skin en 1994) mais tente aussi sa chance dans des films plus légers (Sirènes en 1993). L’acteur quitte ensuite son Australie natale pour Coeur de métisse, film dans lequel il donne la réplique à Jeanne Moreau et Anne Parillaud. Le comédien fait ses premiers pas à Hollywood avec Vertical Limit de Martin Campbell. L’artiste n’hésite pas à défier les éléments dans ce film catastrophe se déroulant au sommet du K2, deuxième plus haut du monde après l’Everest.

Après un nouveau passage par la télévision, l’acteur retrouve le cinéma et explore Le Nouveau monde de Terrence Malick, accompagné par Colin Farrell. Il s’essaye également au doublage pour les besoins d’un dessin animé (Le Sens de la vie pour 9.99$ en 2008) et retrouve son pays d’origine dans Australia, la spuper-production de Baz Luhrmann, aux côtés de deux autres enfants du pays : Nicole Kidman et Hugh Jackman. Mendelsohn reste sur la terre des kangourous et tourne en 2010 dans Animal Kingdom de David Michôd, film nommé aux Oscars et qui remporte de nombreux prix dans les festivals. Mendelsohn y campe un criminel endurci des bas-fonds de Melboune. Sa performance est multi-récompensée en Australie et le grand public commence à mettre un nom sur ce visage atypique.

Animal Kingdom : un des meilleurs rôles de Ben Mendelsohn

Click Here: Samon Rugby Shop

Animal Kingdom Bande-annonce VO

 

Le comédien continue toutefois de jouer les seconds rôles, notamment dans des films policiers ou de gangsters. On peut ainsi voir son faciès de tueur dans Killer Elite où il fait face à Jason Statham et Clive Owen ou Cogan : Killing Them Softly  dans lequel il prête ses traits à un petit gangster minable aux côtés de Brad Pitt et du regretté James Gandolfini. L’acteur varie tout de même un peu les genres en s’essayant à l’épouvante-horreur avec The Curse, film dans lequel il doit faire face à une malédiction mortelle. Le comédien passe également par le thriller fantastique avec Prédictions où il aide Nicolas Cage qui doit sauver le monde d’une catastrophe imminente. Il prend ensuite ce même Cage et sa famille en otages dans Effraction de Joel Schumacher.

En 2012, Mendelsohn fait partie du casting de The Dark Knight Rises de Christopher Nolan. Il donne du fil à retordre à l’homme chauve-souris en s’alliant avec ses pires ennemis, Bane (Tom Hardy) et Catwoman (Anne Hathaway). L’année suivante, il fait équipe avec Ryan Gosling pour faire des braquages à moto dans The Place Beyond The Pines, drame de Derek Cianfrance dans lequel les deux bandits sont poursuivis par le flic Bradley Cooper. Le comédien purge ensuite une peine de prison en 2014 dans le violent Les poings contre les murs, long-métrage carcéral de David MacKenzie. Il y incarne un père de famille contraint de cohabiter avec son fils (Jack O’Connell), détenu dans la même geôle.

Mendelsohn excelle en père de famille brisé dans Les Poings contre les murs

Les Poings contre les murs Bande-annonce (2) VO

 

Mendelsohn retrouve Ryan Gosling en 2015 pour Lost River, premier long-métrage dirigé par l’acteur de Drive. Il est également à l’affiche d’Exodus, le péplum biblique de Ridley Scott racontant l’épopée de Moïse (Christian Bale) avant de faire un nouveau tour par la case TV avec la série Bloodline. Son visage buriné et sa dégaine inquiétante en font un des principaux acteurs retenus pour peut-être incarner le grand méchant de Star Wars Rogue One, spin-off de la nouvelle saga intergalactique mis en chantier par J.J. Abrams avec L’Eveil de la Force.

Que la Force soit avec vous !

Star Wars : Episode VII – Le Réveil de la Force Bande-annonce (1) VO

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *