Testament de Johnny Hallyday : pourquoi Laeticia n’a pas grand chose à craindre

Après l’ouverture du testament de Johnny Hallyday, Laura sa fille a choisi de le contester. Sur le plan médiatique, un communiqué a été transmis à l’AFP ainsi qu’une lettre posthume de Laura pour son père. Aussitôt les fans ont réagi, choqués de voir que le rockeur ait choisi de déshériter ses deux enfants. Sur les réseaux sociaux, Laeticia n’a pas été épargnée. Invité sur le plateau de LCI Fabien Lecoeuvre a expliqué combien ce geste, symbolique, pouvait être difficile à accepter pour Laura et David. Il faut dire que ces dernières années, les relations de Johnny et de ses grands enfants s’étaient apaisées. Le 9 décembre toute la famille était réunie à la Madeleine, un geste d’unité qui n’aura pas duré. Très vite, les dissensions sont apparues au grand jour.

Ce 12 février on apprend que Johnny Hallyday a choisi de confier à Laeticia son patrimoine et ses droits moraux, un geste qui pousse Laura à “se battre”. Mais à en croire l’avocat Emmanuel Pierrat interrogé par nos confrères de Libération, Laeticia Hallyday, la veuve du rockeur, n’a pas trop de souci à se faire. “Cela me fait sourire de voir leurs avocats dire que ce testament est contraire à la loi française. Oui, et alors ? Il dépend de la loi américaine. Laura Smet et David Hallyday ne peuvent pas faire grand-chose pour le contester.”, déclare-t-il. Et d’ajouter “Johnny Hallyday était dans son droit en léguant l’ensemble de son patrimoine et de ses droits d’artistes à son épouse Laeticia, puisqu’aux Etats-Unis, on peut faire ce que l’on souhaite avec son testament, comme par exemple léguer sa fortune à son chien, ou encore déshériter ses enfants.”

La famille Hallyday est résidence fiscale aux Etats-Unis depuis 2013. Le couple vivait dans sa résidence de Pacific Palissades.

Crédits photos : ABACA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *