Retour vers le futur II sur HD1 : avez-vous remarqué les clins d’œil à Spielberg ?

Ce soir sur HD1 était diffusé Retour vers le futur II de Robert Zemeckis. Découvrez 5 anecdotes sur le second volet de la saga culte portée par Michael J. Fox et Christopher Lloyd.

Retour vers le futur II – réalisé par Robert Zemeckis – sorti le 20 décembre 1989

Avec Michael J. Fox, Christopher Lloyd, Lea Thompson, Thomas F. Wilson

De quoi ça parle ?

Lors de son premier voyage en 1985, Marty a commis quelques erreurs. L’avenir qu’il s’était tracé n’est pas si rose, et son rejeton est tombé sous la coupe du voyou Griff Tannen, qui veut régner sur la ville. En compagnie de son ami Emmett “Doc” Brown et de sa fiancée Jennifer, Marty va devoir entreprendre un voyage vers le futur, pour tenter de donner un peu plus de moralité à son héritier. Un voyage aux conséquences dramatiques…

Une suite pas prévue au programme

Robert Zemeckis et Bob Gale ont déclaré qu’ils ne comptaient à l’origine pas faire de suite à Retour vers le futur, et que la dernière scène du premier volet n’était qu’une simple blague. Zemeckis a confié que s’il avait su qu’une suite était d’office prévue, il aurait fait en sorte que la copine de Marty, Jennifer, ne se retrouve pas dans la Delorean avec les deux héros à la fin du film. Il a donc fallu ruser pour mettre son personnage de côté et c’est pour cela qu’elle est vite abandonnée par Marty et Doc au début du deuxième film.

Clin d’oeil à Steven Spielberg

Deux clins d’oeil à Steven Spielberg, producteur exécutif du film, apparaissent dans ce second opus. Ainsi, le cinéma de Hill Valley diffuse un Dents de la mer 19 (Jaws 19) holographique, réalisé par Max Spielberg (le véritable fils du cinéaste !). Plus tard dans le film, dans une vitrine d’antiquités, Marty découvre notamment un jeu vidéo Les Dents de la mer (ainsi qu’une peluche de Roger Rabbit produit par le cinéaste).

Crispin Glover remplacé

Interprète de George McFly (le père de Marty) dans le premier film, Crispin Glover fut remplacé par Jeffrey Weissman dans ce second opus, ce dernier étant maquillé pour lui ressembler au maximum. Plusieurs explications ont été avancées pour expliquer cette absence : pour certains, le comédien aurait refusé l’idée d’une suite ; pour d’autres, il était mentalement instable.Crispin Glover participa cependant au film, via des scènes du premier opus réutilisées par la production. Cette décision conduisit d’ailleurs à un procès, l’acteur reprochant au studio l’utilisation de son image sans sa permission : un accord fut finalement trouvé, et conduisit la SAG (le syndicat des acteurs américains) à adopter de nouvelles lois sur la réutilisation du travail des comédiens.

Deux scènes retournées

Pour d’obscures raisons, Claudia Wells, qui interprétait Jennifer Parker dans le premier opus, cède sa place à Elisabeth Shue pour Retour vers le futur II et Retour vers le futur III. Conséquence : la première scène de ce second volet, reprenant la fin de Retour vers le futur, sera entièrement retournée avec un souci du détail tel qu’il était quasiment impossible de déceler les différences entre les deux versions (exception faite d’Elisabeth Shue bien entendu). Marty McFly retournant vers 1955 à la poursuite de l’almanach, la scène du bal de promotion du premier film dut être entièrement reconstituée : les décors furent reconstruits à l’identique, et les mêmes figurants furent recontactés par la production. Au final, à quelques erreurs près, les scènes des deux films sont identiques en tous points.

21 octobre 2015

Pour célebrer le film en 2015 (année à laquelle Marty et Doc atterrissent dans Retour vers le futur II), le quotidien américain USA Today a changé son logo actuel pour celui utilisé dans le film et ont ressorti la une sur laquelle on peut voir l’arrestation de Marty ; Nike a de son côté produit de vrais modèles des fameuses baskets auto-laçantes portées par le héros, avec les bénéfices des ventes remis à la fondation de recherche pour la maladie de Parkinson de Michael J. Fox ; enfin, Pepsico a fabriqué les bouteilles Parfaites de Pepsi et les a vendues pour 20.15 dollars – au lieu des 45 dollars payés par Marty au Cafe 80.

En bonus, la fausse bande-annonce des Dents de la mer 19 :

30 ans de "Retour vers le futur" : la fausse bande-annonce des Dents de la mer… 19 !

 

== > Toutes les anecdotes de Retour vers le futur II

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *