Box-office US : Jumanji reste en tête et cartonne dans le monde entier

Jumanji démarre à 40 millions de dollars en Chine et monopolise la tête du classement américain, ne craignant pas une seconde d’être détrôné par le nouveau film de Steven Spielberg avec Tom Hanks et Meryl Streep dans les premiers rôles !

1. N°5 – The Greatest Showman : 11,8 millions de dollars de recettes
+

© Twentieth Century Fox France

Drôle de carton pour Jumanji qui fait déjà mieux que la Justice League au box-office international ! Le monde entier semblait attendre cette nouvelle version du film de Joe Johnston réinventé par Jake Kasdan, particulièrement en Chine où le film démarre sa carrière à 40 millions de dollars sur son premier week-end d’exploitation, comme le signale Variety.

Box-office américain du 12 au 14 janvier 2018 : le Top 10

Rang (Rang précédent) Film Recettes (en dollars) Total US (en dollars)

1 (1er)
Jumanji : Bienvenue dans la jungle
27 035 000
 283 170 909
2 (15e)
Pentagon Papers
18 600 000
23 089 237
3 (Nouveauté)
The Passenger
13 450 000
 13 450 000
4 (2e)
Insidious : la dernière clé
12 135 000
48 375 140
5 (4e)
The Greatest Showman
11 800 000
94 553 868
6 (3e)
Star Wars – Les Derniers Jedi
11 275 000
591 549 584
7 (Nouveauté)
Paddington 2
10 620 000
10 620 000
8 (Nouveauté)
Proud Mary
10 000 000
10 000 000

9 (5e)
Pitch Perfect 3
5 655 000
94 651 225
10 (8e)
Les Heures sombres
4 525 000
35 737 552

C’est moins bon pour Steven Spielberg et son Pentagon Papers qui, malgré la présence des vedettes internationales Tom Hanks et Meryl Streep à l’affiche, fait un poil mieux que Le Pont des espions sur son premier week-end (15 M) mais moins fort que Lincoln (21 M). Avec l’échec du Bon Gros Géant au box-office mondial, force est de reconnaitre que le dernier gros succès du cinéaste remonte à 2008 avec Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (plus de 786 millions de dollars au box-office international).

Jumanji: Bienvenue dans la jungle fait déjà mieux que Justice League au box-office mondial

Le public américain semble se lasser aussi des films d’action de Jaume Collet-Serra avec Liam Neeson : The Passenger démarre deux fois moins fort outre-Atlantique que Non-Stop en 2014. Ça va toujours bien pour la franchise Insidious qui est parvenue, en deux semaines, à presque égaler avec son quatrième opus la réussite des premier et troisième sur leurs carrières entières.

Box-office France : Star Wars, toujours en tête, franchit les 6,5 millions de billets vendus

The Greatest Showman n’a plus à démontrer son succès aux Etats-Unis : porté par la popularité de Hugh Jackman, Zac Efron et Zendaya, le film de Michael Gracey est maintenant aux portes des 100 millions de dollars de recettes sur le territoire américain. Star Wars – Les Derniers Jedi s’essouffle et chute de la troisième à la sixième place. Malgré quelques déceptions – notamment sur le marché chinois – il s’agit désormais du dixième plus gros succès de l’histoire du cinéma, devant La Belle et la Bête (version 2017).

Star Wars – Les Derniers Jedi devient le 10ème plus gros succès de tous les temps

Comme partout dans le monde, Paddington 2 ne retrouve pas le succès du premier épisode et divise ses chiffres par deux. L’hommage à la blaxploitation de Babak Najafi avec Taraji P. Henson dans le premier rôle commence avec un solide premier week-end à dix millions de dollars. Il faudra attendre le 9 mai 2018 en France pour en profiter aussi. Tout comme The Greatest Showman, les musiciennes délurées de Pitch Perfect 3 confirment aussi leur succès à la neuvième place en s’approchant des 100 millions de dollars de recette sur le territoire américain.

Si Les heures sombres ferme la marche du Top 10, il fait partie d’un lot de films qui profitent de leur belle exposition aux Golden Globes la semaine passée. Moi, Tonya, 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance, Lady Bird et Phantom Thread élargissent même leurs sorties et gonflent leurs chiffres par la même occasion.

Sur le tournage de Jumanji, Dwayne Johnson s’est paumé dans la jungle !

AlloCiné Zap Parodies

* Les chiffres mentionnés dans l’article sont des estimations, publiées dimanche soir par la société spécialisée Exhibitor Relations et annoncés par le Film français.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *