Meghan Markle muselée par la Couronne? Elle enfonce le clou dans une nouvelle vidéo

Dans un extrait de l’interview, diffusée le 7 mars, du prince Harry et Meghan Markle par Oprah Winfrey, la princesse de Sussex revient sur la limitation de sa parole par la Couronne, avant de s’éloigner de ses fonctions royales. Elle précise par ailleurs ne plus craindre les conséquences de ses déclarations.

La tension n’est pas près de redescendre au sein du clan royal. Meghan Markle s’est déclarée « libérée » et « capable de parler pour [elle]-même » dans un extrait diffusé sur Twitter de son interview avec la présentatrice américaine Oprah Winfrey. La diffusion complète de cet entretien explosif est prévue pour dimanche 7 mars sur CBS, quelques semaines seulement après l’annonce du retrait du couple de Sussex de leurs fonctions royales. La jeune princesse, qui a annoncé sa deuxième grossesse en février, répond à la question sur toutes les lèvres : a-t-elle été « silencieuse ou réduite au silence » ?

Oprah Winfrey avait déjà tenté d’interviewer Meghan Markle peu après son mariage avec le prince Harry, en 2018, en vain. Aussi l’intervieweuse star lui a demandé pourquoi elle avait accepté cette fois-ci. Et Meghan de répondre : « Nous avons la capacité de faire nos propres choix » aujourd’hui, et n’aurait pas pu accepter quelques années plus tôt. En 2018, déclare-t-elle, elle n’était pas aux manettes de ses décisions. Et, grâce à cette parole désormais libérée, elle ajoute qu’« en tant qu’adulte qui a vécu une vie vraiment indépendante pour ensuite entrer dans cette construction qui est… différente de ce que les gens imaginent, c’est vraiment libérateur de pouvoir avoir le droit ». Elle se réjouit d’avoir aujourd’hui « le privilège de pouvoir dire ‘oui’ ».

« Comment pourraient-ils s’attendre à ce que nous restions silencieux ? »

Consciente de la déflagration que ces déclarations peuvent provoquer à Londres, Oprah Winfrey, dans l’extrait de 30 secondes diffusé sur les réseaux sociaux, pose la question fatidique à son interlocutrice sur son silence et la réception de ses propos par la famille royale à Londres. Cette dernière lui répond sans ambages ne pas savoir « comment ils pourraient s’attendre à ce qu’après tout ce temps, nous restions silencieux ». Elle précise par ailleurs qu’elle ne craint plus les conséquences de ses propos, car il y a déjà « beaucoup de choses qui ont été perdues ».

© © Capture TV CBS via BestimageAu cours de cet entretien, le prince Harry a fait savoir qu’il ne voulait pas que son épouse subisse le même sort que sa mère, la princesse Diana.

Dans un premier extrait de cette interview exclusive, Oprah Winfrey rappelait au couple qu’il avait « dit des choses assez choquantes » depuis son déménagement en Californie. Harry lui a soutenu qu’il était « vraiment soulagé et heureux (…) de parler avec ma femme à mes côtés, car je ne peux pas imaginer ce que cela a dû être pour elle ». La princesse a en effet été très difficilement acceptée par la famille royale, et les multiples publications dans les tabloïdes n’ont certainement pas aidé l’Américaine à se sentir la bienvenue dans le clan.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : © Capture TV CBS via Bestimage

Click Here: baby knitted accessories

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *