Ezra Miller queer : “Je ne m’identifie ni comme un homme, ni comme une femme”

Le 7 novembre 2018, The Hollywood Reporter dévoilait les quatre couvertures d’un numéro très spécial consacré aux plus grands espoirs du cinéma américain, Awkwafina, Noah Centineo, Letitia Wright et Ezra Miller. Souvent comme considéré comme le premier acteur non hétéro à incarner un super héros – Ian McKellen n’est pas concerné puisque Magneto est un vilain –, l’acteur américain et interprète de Flash chez DC Comics / Warner a été interrogé sur ce statut très particulier.

Click Here: cheap converse women low top shoes

La star de 25 ans avait déjà fait son coming out queer en 2012, pour éviter d’être “identifié“. “Être queer consiste à dire que je ne m’identifie pas, confie-t-il. (…) Cela signifie que je ne m’identifie pas en tant qu’homme. Je ne m’identifie en tant que femme. C’est à peine si je m’identifie en tant qu’humain.

Dans cette interview accordée au Hollywood Reporter, Ezra Miller fait également référence au mouvement #MeToo, lui qui n’avait jamais dit avoir été une victime. “Ils m’avaient proposé du vin et j’étais mineur. Ils disaient ‘hey, tu veux être dans notre film à propos de la révolution gay ?’ et moi j’ai répondu ‘Non les gars, vous êtes des monstres.” Et d’ajouter : “Nous vivons une putain de bonne époque. Ce truc, là, qui consiste à dire ‘tu sais quoi ? Cette merde est inacceptable !’, c’est génial d’assister à ça. Parce qu’on sait tous que c’est inacceptable quand on en réchappe. C’est Hollywood. Je pensais qu’on savait tous qu’on était des travailleurs du sexe.”

Ezra Miller sera le 14 novembre à l’affiche des Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald. Lors de la première mondiale qui s’est déroulée à Paris ce 8 novembre, l’artiste avait épaté la galerie et désarmé les fans dans une tenue pour le moins déroutante !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *