Mort du prince Philip : ses derniers jours auprès de la reine, « affaibli mais lucide »

Malgré une grande fragilité après son hospitalisation, le prince Philip était “lucide” lors des derniers jours de sa vie auprès de son épouse, la reine Elizabeth II.

Le prince Philip a marqué l’Histoire. Ce vendredi 9 avril, le duc d’Édimbourg est mort à l’âge de 99 ans. Il aurait dû fêter son centenaire le 10 juin prochain, mais la vie en a décidé autrement. Très affaibli depuis plusieurs mois, le “roc” d’Elizabeth II, comme elle aimait tant le rappeler, avait été hospitalisé, pendant de longues semaines, à l’hôpital King Edward VII de Londres à la suite d’un malaise. Il avait dû subir une opération du cœur. Les médecins avaient décidé de le laisser rentrer chez lui le 16 mars dernier, au château Windsor, mais il n’en demeurait pas moins très “affaibli. Le prince Philip avait ainsi pu passer les derniers jours de sa vie auprès de son épouse bien-aimée, Elizabeth II.

Même avec une santé défaillante signalant que sa vie touchait à sa fin, le couple royal était toujours en mesure de passer du temps ensemble comme il l’avait toujours fait. “Ces dernières semaines, il dormait souvent une grande partie de la journée, mais il y a eu des moments de grande lucidité et de joyeuse convivialité, a déclaré le journaliste royal Richard Kay au Daily Mail. “Les jours où il se sentait assez fort pour sortir de sa chambre, il portait une chemise et un pull, un pantalon pressé et des chaussures cirées“, a ajouté cet initié, avant de conclure : Jusqu’à très récemment, Philip s’habillait encore.” Le prince Philip se sera battu jusqu’à la fin, avec force et dignité.

À lire aussi DIRECT – Funérailles du prince Philip : Harry est arrivé à Londres – Gala
© AGENCE / BESTIMAGEElizabeth II et le prince Philip, unis jusqu’à la fin

“Ma force et mon repère”

Au lendemain de la disparition du duc d’Édimbourg, le Palais a partagé un nouvel hommage vibrant sur son compte officiel Instagram, retransmettant quelques mots de la Souveraine, adressés à son défunt mari. “Il a tout simplement été ma force et mon repère pendant toutes ces années, et moi et toute sa famille, ainsi que bien d’autres pays, lui devons une dette plus grande que ce qu’il prétendrait ou que nous ne pourrons jamais lui rendre.” Comme le préconise le protocole royal, la reine Elizabeth II devrait néanmoins rester silencieuse, en raison d’une période de deuil de huit jours“.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Agence / Bestimage

Click Here: all stars nrl rugby jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *