DIRECT – Mort du prince Philip : suivez les obsèques en direct

Le prince Philip est décédé à l’âge de 99 ans ce vendredi 9 avril. La reine Élizabeth II annule tous ses engagements officiels pendant huit jours. C’est le début d’une douloureuse période de deuil royal qui devrait durer une trentaine de jours.

L’essentiel de l’info

  • Le prince Philip est mort ce 9 avril à l’âge de 99 ans. “C’est avec une profonde tristesse que Sa Majesté la Reine annonce le décès de son mari bien-aimé. Son altesse royale est décédée paisiblement ce matin au château de Windsor. D’autres annonces seront faites en temps voulu. La famille royale se joint aux personnes du monde entier pour pleurer sa perte“, a annoncé Buckingham Palace dans un communiqué.
  • Mari d’Elizabeth II depuis plus de 70 ans, le prince Philip avait été hospitalisé le 17 février dernier après un malaise. Il était finalement sorti de l’hôpital après un mois de soins et poursuivait sa convalescence au château de Windsor, avec la reine.
  • Retiré de la vie publique depuis 2017 après 22 000 engagements au service de la Couronne, le prince Philip vivait une retraite paisible loin des ors du palais, sur les terres de Sandringham dans le Norfolk.
  • Les hommages affluent des quatre coins de la planète. Boris Johnson, Tony Blair, mais aussi Joe Biden ou encore Emmanuel Macron, ont salué la mémoire du prince Philip. Du côté de la famille royale, Kate Middleton et William se sont, eux aussi, exprimés, tout comme Meghan Markle et Harry.
  • Les funérailles du prince Philip auront lieu samedi 17 avril à la chapelle Saint-George du château de Windsor. Crise sanitaire oblige, seule une trentaine de personnes seront présentes. Le prince Harry a fait le déplacement depuis Los Angeles, mais Meghan Markle ne sera pas présente. Suivez les obsèques en direct en cliquant ici.

Ce direct est terminé.

Merci de l’avoir suivi.

Plus d’actualités News de stars

Suivez les obsèques du prince Philip en direct

Les funérailles du prince Philip se déroulent ce samedi 17 avril au château de Windsor à partir de 15h40, heure française. Suivez la cérémonie en direct sur Gala.fr dès à présent en cliquant ici !

À lire aussi DIRECT – Obsèques du prince Philip : invités, déroulement des funérailles… Toutes les infos – Gala

Une image qui s’annonce déchirante

Les obsèques du prince Philip, mort le 9 avril dernier à l’âge de 99 ans, auront lieu à la chapelle Saint-Georges du château de Windsor, ce samedi 17 avril. Crise sanitaire oblige, seule une trentaine de personnes sera présente pour un dernier hommage au duc d’Édimbourg. Contrainte à la distanciation sociale, elle qui fait partie des personnes les plus vulnérables face au Covid-19, Sa Majesté Elizabeth II ne sera pas si seule. Le palais de Buckingham – cité par le tabloïd The Daily Mail ce jeudi 15 avril – confirme que la souveraine sera accompagnée de l’une de ses dames d’honneur aux funérailles. Celle-ci fera uniquement le trajet avec Son Altesse dans la Bentley de fonction de la monarque, du Berkshire jusqu’à Windsor. Conformément aux restrictions, les enterrements en plein air comme en huis clos doivent obligatoirement se dérouler en l’unique présence de trente personnes. La dame de compagnie ne pourra donc pas franchir le seuil de la chapelle.

À lire aussi La reine Elizabeth II assise seule aux obsèques du prince Philip : l’image s’annonce déchirante – Gala

Obsèques du prince Philip : Harry et William ne seront pas ensemble

Voici les détails des obsèques du prince Philip, prévue en la chapelle Saint George du château de Windsor ce samedi 17 avril. La Couronne le confirme : le prince Harry sera loin du prince William. Les deux petits-fils du duc d’Édimbourg marcheront derrière le cercueil du défunt, comme ils ont pu le faire à la suite de la mort de Lady Diana. L’un de leurs cousins se tiendra cependant entre eux. À savoir, Peter Phillips, le fils de la princesse Anne.

Proche d’Eugenie d’York, l’époux de Meghan Markle ne pourra donc pas compter sur sa cousine préférée. Une preuve que les tensions ne sont pas près d’être apaisées entre les deux frères, en brouille depuis plusieurs mois. Leur guerre fraternelle n’a été que ravivée par l’interview vérité des Sussex, accordée à Oprah Winfrey au mois de mars 2021.

À lire aussi Obsèques du prince Philip : Harry et William ne seront pas ensemble – Gala

Une émouvante photo

Une photo d’Elizabeth II, du prince Philip et de leurs arrière-petits-enfants publiée par Buckingham. Beaucoup d’émotion!

View this post on Instagram

A post shared by The Royal Family (@theroyalfamily)

Elizabeth II déjà de retour au travail

Elle devait observer un deuil de 8 jours, mais Elizabeth II a pris tout le monde de court en reprenant ses obligation royales, quatre jours seulement après la mort du prince Philip. Ce mardi 13 avril, la reine a en effet organisé une cérémonie de départ à la retraite pour l’ancien Lord Chamberlain Earl Peel. Ancien grand chambellan de la reine, William Peel avait annoncé son intention de se retirer au printemps de l’année dernière, après 14 ans de bons et loyaux services. Très apprécie d’Elizabeth II, il avait supervisé d’importants projets, comme le jubilé de diamant en 2012 ou encore la restauration du palais de Buckingham.

À lire aussi Mort du prince Philip : Elizabeth II déjà de retour au travail – Gala

Meghan Markle vraiment proche du prince Philip ?

Samedi 17 avril, la famille royale britannique dira au revoir au Prince Philip, décédé ce vendredi 9 avril. Des funérailles en l’absence de Meghan Markle qui, enceinte de six mois, a été contrainte de rester aux États-Unis. Une décision prise en accord avec son médecin qui lui a valu de nombreuses critiques. Pourtant, selon les affirmations du biographe Gyles Brandreth parues dans le Sun, le prince Philip n’était pas toujours d’accord avec les décisions de Meghan Markle, elle qui se sentait très proche du duc d’Edimbourg. Le défunt époux de la reine Elizabeth II a donc, la plupart du temps, souhaité se tenir loin des histoires mêlant la duchesse de Sussex. Concernant le sujet du Megxit, le prince Philip aurait déclaré : Je n’en ai plus pour longtemps et bientôt cela ne me concernera plus”, préférant ne pas intervenir.

À lire aussi Meghan Markle vraiment proche du prince Philip ? Certains toussent un peu… – Gala

Harry bénéficie-t-il d’un passe-droit ?

Le prince Harry devrait pouvoir sortir de son isolement plus tôt que prévu pour assister aux obsèques de son grand-père organisés au château de Windsor, soit cinq jours après son retour, révèle le Daily Mirror ce mardi 13 avril. Une seule condition : présenter un test négatif. Les mesures mises en place par le gouvernement sont assouplies dans des cas dits de « compassions ». Ainsi, toute personne peut quitter sa quarantaine pour assister à des funérailles d’un membre de la famille ou d’un ami. Mais le prince Harry ne sera pas pour autant libre comme l’air car il devra rester isolé le reste du temps.

Best

Harry est le sosie du prince Philip

Chris Jackson, photographe royal pour l’entreprise Getty Images, a partagé sur son compte Instagram une couverture du magazine Paris Match, datant de 1957, sur laquelle on voit le prince Philip. Sauf qu’au premier coup d’oeil, on penserait voir le prince Harry. “J’ai été sans voix dès que j’ai vu le cliché,” s’est-il amusé. Même regard que le mari de Meghan Markle, mêmes traits du visage, même petite barbe, on peut le dire, Harry est le sosie de son grand-père.

View this post on Instagram

A post shared by Chris Jackson (@chrisjacksongetty)

Trente personnes seulement aux funérailles du prince Philip

La cérémonie funéraire du prince Philip, disparu vendredi 9 avril, aura lieu dans la chapelle St-Georges, au château de Windsor. La liste finale des invités est sans grande surprise composée de hauts dirigeants de la famille royale : les époux Cambridge, le prince William et son épouse Kate Middleton. Mais pas leurs enfants. George (7 ans), Charlotte (5 ans) et Louis (2 ans) n’assisteront pas à l’évènement, jugés trop jeunes pour rejoindre la procession qui suivra le cercueil du duc d’Edimbourg, dans l’enceinte du château de Windsor.

À lire aussi PHOTOS – Obsèques du prince Philip : qui seront les 30 invités présents ? – Gala

Meghan Markle « ne voulait pas être le centre de l’attention »

Meghan Marklene voulait pas être le centre de l’attention” aux funérailles du prince Philip, selon le Daily Mail. Enceinte d’une petite fille qui doit naître d’ici l’été, la duchesse de Sussex n’a pas accompagné le prince Harry, qui est arrivé à Londres dimanche depuis Los Angeles. “Meghan a indiqué que sa priorité était de soutenir Harry. Elle pense que c’est dans les moments difficiles que la famille doit se rassembler, mettre ses différends de côté et rester unie“, révèle encore un informateur. Selon ses amis, Meghan considère que se rendre aux funérailles “ne va pas changer sa relation avec la reine. Elle sait que la reine comprendra son absence et qu’elle préfèrerait qu’elle se préserve pour le bébé“.

Officiellement, l’absence de Meghan Markle aux funérailles du prince Philip est due à sa grossesse. “Elle ne peut pas partir sur ordre du médecin, a fait savoir un de ses proches le week-end dernier. La jeune femme aurait pourtant, dit-on, fait tout son possible pour accompagne son époux au Royaume-Uni.

À lire aussi Meghan Markle « ne voulait pas être le centre de l’attention » aux obsèques du prince Philip – Gala

La BBC a reçu 100 000 plaintes après la mort du prince Philip

Institution de la télévision britannique, la BBC a couvert ostensiblement la mort du prince Philip depuis vendredi, annulant de nombreux programmes sur les différentes chaînes de son réseau… ce qui a provoqué la colère des téléspectateurs. Le diffuseur, qui a consacré 24 heures non-stop à la mort du mari d’Elizabeth II entre samedi et dimanche, a en effet reçu 100 000 plaintes de téléspectateurs mécontents, selon le Sun.

Sur Twitter, des internautes ont également ironisé sur le traitement médiatique réservé à la mort du duc d’Edimbourg par le service publique britannique. “Je vois que la BBC a annulé tous ses programmes des 24 prochaines heures pour rendre hommage au prince Philip. Dommage qu’ils n’aient pas fait la même chose pour les 150.000 personnes mortes du Covid-19 à cause de ce gouvernement incompétent’, a par exemple tweeté une internaute.

Harry se souvient de Philip : « Un maître du barbecue »

“Un maître du barbecue”. Quelques minutes après son frère William, le prince Harry a lui aussi rendu hommage à son grand-père, le prince Philip. Un hommage à la fois touchant et décalé. “Mon grand-père était un homme de service, d’honneur et de grand humour. Il était authentiquement lui-même”, débute Harry dans son message. Et si certains se souviennent du duc d’Édimbourg comme un homme de devoir, pilier indéfectible d’Elizabeth II, Harry a aussi choisi de mettre l’accent sur une facette plus méconnue de la personnalité de son grand-père : “maître du barbecue, légende des plaisanteries”, “effronté jusqu’à la fin.” “Je sais qu’actuellement, il nous dirait à tous, bière à la main, ‘Oh qu’on en finisse !'”. Un message signé Harry, mais aussi Meghan, Archie ainsi que “la future arrière-petite-fille” du prince Philip, dont la naissance est prévue durant l’été.

À lire aussi Le prince Philip, « un maître du barbecue » : l’hommage décalé de Harry – Gala

« Mon papy me manquera » : William lui rend hommage

Dans un message relayé sur les réseaux sociaux ce lundi 12 avril, le prince William a rendu hommage au prince Philip, décédé vendredi. Le voici :

Tout au long de sa vie, mon grand-père a eu le sens du service. Service pour son pays, pour le Commonwealth, mais aussi pour sa femme la reine et pour notre famille.

Je suis chanceux non seulement avoir eu son exemple pour me guider, mais aussi d’avoir pu compter sur sa présence, y compris lors de ma vie d’adulte, que ce soit pour les bons ou les mauvais moments. Je serai à jamais reconnaissant que ma femme ait eu tant d’années pour apprendre à connaître mon grand-père et de la gentillesse qu’il lui a témoignée. Je chéris aussi les souvenirs que mes enfants ont et auront toujours de leur arrière-grand-père, qui ont pu découvrir d’eux-mêmes son goût pour l’aventure et son sens de l’humour malicieux !

Mon grand-père était un homme extraordinaire et faisait partie d’une génération extraordinaire. Catherine et moi continuerons de faire de ce qu’il aurait voulu et soutiendrons la reine pour les années à venir. Mon papy me manquera mais je sais qu’il voudrait que l’on continue ce qu’il a commencé”.

William a joint à son message une photo de son fils le prince George au côté de Philip. Un moment immortalisé par Kate Middleton.

À lire aussi L’hommage poignant de William à son grand-père, Philip : « C’était un homme extraordinaire » – Gala

Harry de retour à Londres : où va-t-il loger ?

Le prince Harry est arrivé – sans Meghan Markle – a l’aéroport de Heathrow à Londres, dimanche 11 avril pour assister aux funérailles du prince Philip, qui auront lieu samedi 17 avril à Windsor. Mais alors que le frère de William a quitté le Royaume-Uni depuis plus un an pour le soleil de Californie, une question se pose : où logera-t-il durant son séjour en Angleterre ?

Selon Metro, Harry a posé ses valises à Nottingham Cottage, dans le parc du Palais de Kensington. C’est là que le duc et duchesse de Sussex vivaient avant qu’ils ne se marient. Il sera donc proche des appartements de son frère le prince William et son épouse Kate Middleton. Crise sanitaire oblige, le prince Harry est soumis à une période de quarantaine avant les funérailles de son grand-père.

À lire aussi Le prince Harry de retour à Londres : où va-t-il habiter ? – Gala

Les enfants de Kate et Williams absents des funérailles

Seule une trentaine de personnes assisteront, samedi 17 avril, aux funérailles du prince Philip, qui auront lieu à la chapelle Saint-George du château de Windsor. Si le prince Harry a fait le déplacement depuis Los Angeles pour rendre un dernier hommage à son grand-père, les enfants de Kate et William brilleront, eux, par leur absence. La raison est toute simple. Selon le Daily Telegraph, George (7 ans), Charlotte (cinq ans) et Louis (deux ans) n’assisteront pas aux funérailles du prince Philip en raison de leur âge. Ils sont en effet considérés comme étant trop jeunes pour rejoindre la procession qui suivra le cercueil du duc d’Edimbourg.

© Best ImageLe prince William, Kate Middleton, et leurs enfants George, Charlotte et Louis au Palladium à Londres, le 11 décembre 2020
À lire aussi Obsèques du prince Philip : pourquoi les enfants de Kate Middleton et William seront absents – Gala

L’hommage des BAFTA au prince Philip

Si Kate Middleton et William ont annulé leur venue aux BAFTA suite au décès du prince Philip, la prestigieuse cérémonie britannique a tout de même rendu hommage au duc d’Edimbourg. “Ce soir, nous voulons dire, de la part des BAFTA, que nous sommes extrêmement tristes suite à la disparition de Son Altesse Royale le prince Philip“, a déclaré la maîtresse de cérémonie Clara Amfo, samedi soir. Et l’animatrice de préciser : “Le duc était, il y a 60 ans, le premier président des BAFTA, et a ouvert la voie à une lignée de patronages royaux, jusqu’au président actuel, son petit-fils, le duc de Cambridge”.

L’hommage au prince Philip s’est poursuivi dimanche, lors de la deuxième soirée des BAFTA. “Le duc d’Edimbourg occupe une place spéciale dans l’histoire des BAFTA et il nous manquera beaucoup”, a souligné la co-animatrice Edith Bowman.

Le prince Harry est arrivé à Londres

Le prince Harry est arrivé à Londres, ce dimanche 11 avril, pour assister aux funérailles de son grand-père. Le duc de Sussex a été repéré à la sortie de l’aéroport d’Heathrow, débarquant d’un vol British Airways en provenance de Los Angeles, vêtu d’un pantalon chino, d’une veste et d’un masque noir. Exilé aux Etats-Unis, le frère de William a fait le déplacement seul, laissant derrière lui sa femme Meghan Markle, enceinte de plusieurs mois.

Crise sanitaire oblige, Harry devrait être placé en quarantaine avant les funérailles du prince Philip, qui auront lieu samedi 17 avril à la chapelle St George, au château de Windsor.

À lire aussi Le prince Harry de retour à Londres : les dernières infos – Gala

Mort du prince Philip : toujours plus d’infos en direct

C’est déjà l’heure de se dire au-revoir pour aujourd’hui ! Mais comme toujours, restez bien connectés afin de ne rien manquer des dernières informations sur la famille royale d’Angleterre et les funérailles du prince Philip.
Le prince Harry et Meghan Markle, ainsi que le prince William et Kate Middleton, ou encore le prince Charles, Sophie de Wessex et bien sûr la reine elle-même, tous on encore bien des indiscrétions à nous dévoiler…
Good night et à demain !

View this post on Instagram

A post shared by The Royal Family (@theroyalfamily)

Dépouillé de ses titres, Harry ne pourra pas revêtir l’habit militaire lors des funérailles

C’est un privilège qui lui a été retiré… En choisissant de se soustraire à ses obligations royales et en confirmant son Megxit, Harry a dû subir quelques retombées et pas des moindres. Il a ainsi été contraint d’abandonner définitivement ses titres militaires, et notamment ceux de capitaine général des Royal Marines et de commandant de l’air honoraire de la RAF Honington (une base de la Royal Air Force). Des titres dont il était très fier ! Son travail militaire est l’une des choses les plus importantes pour lui” avait confié à l’époque une source proche.
Des décorations prestigieuses habituellement portées lors d’événements importants et marquants, tel qu’un mariage ou des funérailles…
C’est ainsi que pour l’enterrement de son défunt grand-père, le prince Philip, qui aura lieu samedi 17 avril à la chapelle St George à Windsor, la tenue d’Harry n’aura rien de spéciale. En effet, le mari de Meghan Markle, qui sera absente aux funérailles, devrait porter un “simple” costume. Alors que son père le prince Charles et son frère le prince William, revêtiront quant à eux leurs apparats militaires, afin d’honorer le duc d’Edimbourg.
Un moment difficile donc pour le prince Harry qui est d’ores et déjà attendu au tournant.

View this post on Instagram

A post shared by The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal)

« Vous savez que cela va arriver, mais vous n’êtes jamais vraiment prêt »

La princesse Anne a rendu à son tour hommage à son père, le prince Philip, le décrivant comme son “professeur, son soutien et son critique‘, deux jours après sa mort, le 9 avril.
Un message touchant publié ce dimanche après-midi, le 11 avril, sur Instagram. La fille unique de la reine Elizabeth et du duc d’Edimbourg a ainsi confié avec tristesse : “Vous savez que cela va arriver, mais vous n’êtes jamais vraiment prêt“. Elle a ensuite poursuivi en expliquant qu’elle a toujours souhaité suivre son exemple avec “une vie bien vécue et un engagement auprès des autres sans rien attendre en retour“.
Des mots poignants accompagnés d’un cliché en noir et blanc d’une princesse Anne souriante aux côtés de son défunt père alors heureux…

View this post on Instagram

A post shared by The Royal Family (@theroyalfamily)

Mort du prince Philip : l’attitude d’Harry va faire toute la différence lors des funérailles

Attendu au tournant… C’est le moins que l’on puisse dire ! S’il est une personne qui sera scrupuleusement scrutée dès son retour au Royaume-Uni, c’est bel et bien le prince Harry. Depuis le Megxit et son installation aux Etats-Unis, le fils du prince Charles et de la princesse Diana n’avait pas remis un pied sur ses terres natales. Depuis mai 2020 ! Mais avec le décès de son grand-père le prince Philip, ce vendredi 9 avril, tout a basculé. Harry sera ainsi de retour dans les jours à venir afin d’assister aux funérailles auprès de sa famille, le 17 avril prochain, au sein de la chapelle St George à Windsor. Et d’ores et déjà, tout le monde espère que ça sera là l’occasion de recoller les morceaux entre cette famille royale qui se déchire depuis plusieurs mois.

Mais attention, car c’est l’attitude d’Harry qui devrait faire toute la différence et provoquer ou non une réconciliation. D’ailleurs dans une interview accordée au journal The Sun, ce dimanche 11 avril, l’auteur de la biographie sur le prince Charles, estime à juste titre que le duc de Sussex va devoir être très prudent avec sa famille. S’il arrive avec une attitude guerrière, sûr de son bon droit et exempt de tout reproche, il risque de sceller un divorce permanent avec sa famille”, affirme Tom Bower. Ce qui est sûr, c’est que pour affronter ses proches, le prince Harry sera seul puisque Meghan Markle, enceinte, n’a pas eu l’autorisation médicale de voyager.

À lire aussi Mort du prince Philip : « Si Harry arrive avec une attitude guerrière, le ‘divorce’ sera scellé » – Gala

Mort du prince Philip : une nouvelle photo avec la reine dévoilée sur Instagram

L’émotion est encore vive… Et le vide énorme pour la reine Elizabeth II, qui vient de perdre l’amour de sa vie, le prince Philip, est bien trop dur.
Si les hommages pleuvent de part le monde, la famille royale a elle aussi brisé le silence afin de témoigner du terrible deuil qu’elle vit actuellement. Via les réseaux sociaux des royaux, le manque se fait ressentir, mais le grand respect également. D’ailleurs sur le compte Instagram officiel de Buckingham Palace, The Royal Family, on peut ainsi découvrir une nouvelle photo de la souveraine britannique aux côtés de son défunt époux. Un cliché accompagné d’un long message qui honore la mémoire du prince Philip : “Pendant une grande partie de sa vie conjugale, le duc d’Édimbourg a été étroitement impliqué dans la gestion des domaines privés de la reine : Sandringham et Balmoral, ainsi que Windsor Great et Home Parks. La reine et le duc sont photographiés ici en 1972 à Balmoral avec leur bétail des Highlands.” peut-on notamment lire.
Un post qui a bien évidemment eu le droit à une déferlante de messages d’admirateurs de la couronne toujours plus émus.

View this post on Instagram

A post shared by The Royal Family (@theroyalfamily)

Malgré l’interdiction, les Britanniques se précipitent pour déposer des fleurs

Les Britanniques continuent d’exprimer leur tristesse depuis la mort ce vendredi 9 avril, du prince Philip à l’âge de 99 ans. En effet, nombreux sont les Anglais qui se précipitent pour déposer des fleurs à Buckingham Palace, au château de Windsor ou encore au Cambridge Gate, afin de marquer leur compassion et honorer à leur façon le duc d’Edimbourg.
Des amoureux de la couronne britannique en deuil, qui bravent ainsi les recommandations gouvernementales qui interdisent les regroupement dû à la pandémie de Covid-19. Le message officiel est d’ailleurs clair : veuillez ne pas apporter de fleurs“.
Mais qu’importe, les fleurs affluent… Vous pouvez notamment découvrir, dans la vidéo ci-dessous, le nombre de bouquets qui ont été déposés rien qu’en ce dimanche matin, 11 avril, le long du Cambridge Gate.
Pour information, chaque soir, les fleurs sont soigneusement déplacées et déposées près de la chapelle St George, où auront lieu les funérailles du prince Philip le 17 avril prochain.

L’hommage du prince Andrew : « Nous avons perdu le grand-père de la nation »

Le prince Andrew a rendu hommage à son père, le regretté prince Philip, à la sortie de la chapelle royale de tous les saints au Royal Lodge à Windsor. Après avoir assisté à un service religieux aux côtés du comte et de la comtesse de Wessex, et de Lady Louise, le second fils d’Elizabeth II s’est exprimé, non sans émotion sur la perte d’un “homme remarquable.
Le prince Philip est décédé à l’âge de 99 ans vendredi matin, 9 avril, entraînant une énorme vague de chagrin à travers le Royaume-Uni et au-delà. Une mort qui, toujours selon le prince Andrew, a “laissé un vide énorme” dans la vie de la reine : “Nous avons perdu le grand-père de la nation” a-t-il rajouté.
Le palais de Buckingham a annoncé samedi 10 avril, que les funérailles du duc d’Edimbourg auraient lieu le 17 avril prochain. Il a également été précisé que le prince Harry sera présent auprès de sa famille, mais que sa femme Meghan Markle ne fera pas le déplacement depuis les Etats-Unis car enceinte.

Agence / Bestimage
À lire aussi PHOTOS – Sophie de Wessex évoque les derniers instants du prince Philip : « C’était si paisible » – Gala

« Nous prions pour le réconfort et la force d’Elizabeth notre reine »

L’archevêque Justin Welby a dirigé ce dimanche matin, 11 avril, un petit service commémoratif solennel en l’honneur du prince Philip, à la cathédrale de Canterbury. Un moment pieux durant lequel l’homme d’Eglise n’a pas manqué de soutenir la souveraine : “Nous prions pour le réconfort et la force d’Elizabeth notre reine”.
Il s’agissait d’un petit rassemblement organisé avec distanciation. Le service a débuté à 10h30 en présence de Lady Colgrain, qui représentait la reine, et le Lord-Lieutenant de Kent, ainsi que le haut shérif de Kent, le lord-maire de Kent, le shérif de Canterbury et le directeur général de Canterbury.
A l’occasion des funérailles du duc d’Edimbourg, le samedi 17 avril, au sein de la chapelle St George au château de Windsor, c’est également l’archevêque Justin Welby qui officiera aux côtés de David Conner, le doyen de Windsor.

EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE

Meghan Markle a fait tout son possible…

Depuis l’annonce du décès du prince Philip, ce vendredi 9 avril, outre l’émotion, la tristesse et le deuil, une grande question taraudait beaucoup de monde : le prince Harry et Meghan Markle allaient-ils faire le déplacement ? Une question à laquelle le palais de Buckingham a finalement répondu. En effet, le petit-fils chou de la reine Elizabeth II sera bel et bien présent lors des obsèques de son illustre grand-père, le samedi 17 avril à la chapelle St George au château de Windsor. En revanche Meghan, elle, ne fera pas le déplacement. Enceinte jusqu’au coup, les médecins lui ont déconseillé de prendre l’avion… Selon The Mirror, Meghan était déterminée à faire le déplacement pour vivre ce douloureux moment auprès de son mari. Elle aurait ainsi fait “tout son possible”, mais en vain… La santé avant tout.

À lire aussi Funérailles du prince Philip : Meghan Markle a fait tout son possible pour rentrer avec Harry – Gala

Mort du prince Philip : ce souvenir douloureux pour Harry et William qui refait surface

Good morning ! C’est reparti pour une nouvelle journée riche en informations. La mort du regretté prince Philip, qui s’est éteint ce vendredi 9 avril à 99 ans, n’a pas fini d’émouvoir le monde. Entre les hommages à foisons, la révélation des détails des funérailles, ou encore l’annonce du retour du prince Harry et la confirmation de l’absence de Meghan Markle… que de rebondissements. Ce qui est sûr, c’est que d’ores et déjà, beaucoup de personnes appréhendent les fameuses retrouvailles d’Harry et la famille royale, mais aussi et surtout le moment du convoi funéraire. Et pour cause, cela les renvoie vers un douloureux souvenir, celui de deux jeunes garçons de 12 et 15 ans, suivant en 1997 le cercueil de leur défunte mère la princesse Diana. L’émotion samedi 17 avril, lors des obsèques du duc d’Edimbourg promet donc d’être palpable…

À lire aussi Harry et William prêts à revivre côte à côte un terrible moment bien trop familier… – Gala

Mort du prince Philip : toutes les infos en direct

Il est désormais l’heure de se quitter ! Mais rendez-vous dès demain, dimanche 11 avril, pour toujours plus d’informations sur la famille royale et les nouveaux éléments suite au décès du duc d’Edimbourg, ce vendredi 9 avril 2021. Bonne soirée à vous et restez bien connectés !

Agence / Bestimage

« Un deuil terrible » : le prince Charles brise le silence

Ce samedi 10 avril, au lendemain de la mort de son père le duc d’Edimbourg, dont les funérailles auront lieu samedi 17 avril, le prince Charles s’est exprimé pour la première fois. Un rapide discours mais néanmoins des plus touchants. Le fils aîné de la reine Elizabeth II a ainsi évoqué son terrible deuilen regrettant la “perte énorme d’une figure très aimée“.
Des mots qui ont pris tout leur sens lorsque le prince Charles a appelé le défunt prince Philip mon cher papa, tout en insistant sur le fait qu’il était une personne très spéciale.
Le père de William et Harry a également tenu à exprimer toute sa reconnaissance pour le soutien que lui et la famille royale ont reçu durant “ce moment très particulier et très triste“.

View this post on Instagram

A post shared by Clarence House (@clarencehouse)

À lire aussi Mort du prince Philip : les 1ers mots du prince Charles, « un deuil terrible, une perte énorme » – Gala

Les détails des funérailles dévoilés, l’absence de Meghan confirmée

Les funérailles du prince Philip auront lieu samedi 17 avril à 15h heure locale ! Le cercueil du défunt duc d’Edimbourg arrivera à la chapelle St George au château de Windsor. Une minute de silence sera observée dès le commencement. Le cercueil sera transporté du château jusqu’à la chapelle privée dans une Land Rover que le prince Philip a lui-même aidé à customiser. Le convoi sera suivi par le prince de Galles et les membres de la famille royale à pied. Le palais de Buckingham a d’ailleurs tenu à confirmer la venue du prince Harry en solo, sa femme enceinte, Meghan Markle, ne pouvant faire le déplacement.

Pas d’exception pour la famille royale, qui dû à la pandémie respectera les mesures sanitaires liées à la Covid-19 en portant un masque de protection et en respectant la distanciation physique.
Il a également été confié que la reine Elizabeth II a approuvé la recommandation du premier ministre Boris Johnson de décréter un deuil national, qui a pris effet le 9 avril, date de la mort du duc d’Edimbourg, et qui se poursuivra jusqu’au jour des funérailles inclus.

À lire aussi Funérailles du prince Philip : date, chapelle privée, voiture customisée… Les détails dévoilés – Gala

Sophie de Wessex émue donne les 1ères nouvelles de la reine

Au lendemain de la mort du prince Philip, les hommages continuent d’affluer et les visites au château de Windsor également. En effet, ce samedi 10 avril, Sophie de Wessex et son époux, le prince Edward, fils du défunt, se sont rendus auprès de la reine Elizabeth II afin de faire leurs adieux au duc d’Édimbourg. 

Un grand soutien pour la souveraine de 94 ans, qui pleure aujourd’hui son “roc“. Mais la reine reste avant tout une femme forte, comme l’a encore confirmé sa belle-fille, Sophie de Wessex, qui est apparue “les larmes aux yeux“, en quittant le château de Windsor. La comtesse et son mari sont repartis à bord de leur voiture et avaient les vitres baissées. Ils ont ainsi montré leur reconnaissance aux personnes en deuil qui s’étaient rassemblées pour déposer des fleurs après la mort du prince Philip. C’est là que l’épouse du prince Edward a lancé : “la reine a été incroyable.” Nul n’en doute.

À lire aussi Mort du prince Philip : Sophie de Wessex en larmes, « la reine a été incroyable » – Gala

Les condoléances du Pape François

Cette fois-ci c’est au tour du Pape François de rendre hommage au regretté prince Philip. En effet, Dans un télégramme partagé ce samedi 10 avril, signé par le cardinal secrétaire d’État, Pietro Parolin, le Souverain Pontife fait part de ses condoléances à la reine Elizabeth II et à la couronne britannique, en saluant notamment la mémoire d’un homme “dévoué à son mariage et à sa famille“.
Attristé d’apprendre le décès de votre mari, le prince Philip, duc d’Édimbourg, Sa Sainteté le Pape François présente ses sincères condoléances à votre majesté et aux membres de la famille royale.» peut-on ainsi lire. “Son parcours distingué dans le service public et son engagement pour l’éducation et la promotion des générations futures” ont également été soulignés.

Un message plein de croyances et de bienveillance qui s’achève en ces mots : “Sur vous et sur tous ceux qui pleurent sa perte dans la sûre espérance de la résurrection, le Saint-Père invoque les bénédictions de consolation et de paix du Seigneur“.

Backgrid UK/ Bestimage

L’hommage d’Emmanuel Macron et de la France

Les hommages au prince Philip affluent de toutes parts depuis l’annonce de son décès ce vendredi 9 avril. Et bien sûr notre président qui “a appris avec grande émotion le décès” du duc d’Edimbourg, a tenu lui aussi à envoyer ses condoléances. C’est ainsi qu’Emmanuel Macron a posté un message en anglais sur son compte Twitter afin de partager son émotion et d’exprimer sa compassion à l’égard de la reine (qui l’avait reçu en 2019 à Buckingham), de la famille royale et de tous les Britanniques. Quelques lignes dans lesquelles ont peut lire notamment : “Le prince Philip a eu une vie exemplaire marquée par le courage, un sens du devoir et de l’engagement pour la jeunesse et l’environnement“.

Ce samedi 10 avril, c’est l’Élysée qui a publié un long communiqué sur son site pour honoré le défunt époux de la reine Elizabeth II. “Le Prince a consacré sa longue vie à servir sa nation, depuis son engagement dans la Royal Navy durant la Seconde Guerre mondiale jusque dans ses dernières années. La France rend hommage à son engagement inlassable qui a mobilisé et inspiré toutes les générations, y compris les plus jeunes, au Royaume-Uni et dans le monde entier. Le Président de la République salue son travail extraordinaire, son sens du devoir, son courage, son volontarisme et son esprit brillant, qui ont contribué au rayonnement de la monarchie britannique par-delà les frontières du Royaume-Uni“, peut-on ainsi lire. Un témoignage de respect qui se ponctue par les “sincères condoléances du Président de la République et son épouse” Brigitte Macron.

Mort du prince Philip : 41 coups de canon pour honorer sa mémoire

“Salut au canon” pour le prince Philip : l’artillerie lourde a été déployée à Londres, Édimbourg, Cardiff et Gibraltar afin de se joindre aux navires de guerre de la Royal Navy pour tirer 41 coups de canon en 41 minutes pour rendre hommage au défunt duc d’Édimbourg.
Une salve de canon a déjà eu lieu au Parlement d’Adélaïde ce samedi matin, 10 avril, avec des commémorations similaires répétées dans tout le Commonwealth.
Ces coups de canon viennent saluer les moments importants pour le Royaume. Une tradition qui remonte au Moyen-Âge et qui est liée aux vaisseaux de guerre. Un beau clin d’oeil pour le prince Philip qui a fait sa carrière militaire dans la marine royale.

View this post on Instagram

A post shared by The Royal Family (@theroyalfamily)

Harry : un retour très attendu… Meghan esquive

Le prince Philip, époux de la reine Elizabeth II, s’est éteint à 99 ans après soixante-dix ans au service de la Couronne. “C’est avec une profonde tristesse que Sa Majesté la Reine annonce le décès de son mari bien-aimé” a annoncé Buckingham Palace dans un communiqué, ce vendredi 9 avril. Et malgré la tourmente et les querelles, le prince Harry reste “uni dans le chagrin” à sa famille. C’est ainsi qu’il devrait incessamment sous peu être de retour au Royaume-Uni pour rejoindre les membres de la royauté et assister aux funérailles de son illustre grand père, le duc d’Édimbourg.

Un retour qui fait déjà jaser, puisque le fils du prince Charles et de Lady Diana n’a pas remis les pieds sur ses terres natales depuis mais 2020… Entre le Megxit, les piques incessantes et la fameuse interview avec Oprah Winfrey, nombreux sont ceux qui se demandent comment vont se dérouler ses tristes retrouvailles. Et bien évidemment, la grande question est : est-ce que Meghan Markle sera du voyage ? Et la réponse (pour le moment) est non. En effet, l’épouse du prince Harry est enceinte de son deuxième enfant, dont la naissance est prévue au début de l’été. Dans son état, il n’est pas recommandé de prendre l’avion. “Meghan est très enceinte, elle devra donc demander conseil à ses médecins pour savoir si elle peut voyager en toute sécurité” a confié une source proche de la royauté au Daily Mail. Affaire à suivre !

À lire aussi Mort du prince Philip : le prince Harry va rentrer au Royaume-Uni… Sans Meghan Markle – Gala

Elizabeth II : l’adieu à Philip

Parution imminente du tout nouveau Gala ! Un numéro collector grâce auquel vous pourrez pénétrer en images au coeur de l’amour hors norme entre la reine Elizabeth II et son inséparable prince Philip à qui elle vient de dire adieu. Une relation fusionnelle et touchante qui a ébloui le monde entier, à découvrir ou redécouvrir dans les pages de votre magazine Gala prochainement en kiosques.

Gala

Mort du prince Philip : toutes les infos

Bonjour à tous ! Les infos reprennent concernant la mort du regretté prince Philip, qui s’est éteint ce vendredi 9 avril à 99 ans. Restez bien connectés pour tout savoir des funérailles, du retour d’Harry au Royaume-Uni et des réactions de la famille. D’ailleurs, il y a quelques minutes, le service de communication du palais de Buckingham a dévoilé un touchant portrait de la reine et de son défunt époux datant de 2016, accompagné d’un message émouvant, soulignant la dévotion du prince Philip pour Elizabeth II durant près de 70 ans.

View this post on Instagram

A post shared by The Royal Family (@theroyalfamily)

Mort du prince Philip : les infos à retrouver ici

Ce direct sur la mort du prince Philip à 99 ans est terminé pour ce soir, mais il n’est PAS fermé et continue dès samedi matin, ou cette nuit en cas de breaking news ! Retrouvez-nous ici même pour suivre les derniers développements sur les conséquences de la disparition du duc d’Edimbourg : les réactions, les détails des obsèques et du deuil royal, le retour du prince Harry, ses retrouvailles avec William… La mort du prince Philip ce 9 avril 2021 n’a pas fini de faire réagir la planète entière. Merci et à très vite pour plus d’informations. Good night à toutes et à tous.

Backgrid UK/ Bestimage

Prince Philip : ce drame familial qui l’a profondément marqué

Le prince Philip, mort à 99 ans, a côtoyé tout au long de son existence de grandes personnalités, à l’instar de Lord Mountbatten. Surnommé affectueusement “oncle Dickie”, l’ancien gouverneur général des Indes a été une figure paternelle pour le prince Philip, délaissé par ses parents. Sa disparition, le 27 août 1979, constitue un jour funeste pour le prince Philip. Ce jour-là, Lord Mountbatten est mort dans une explosion de son bateau Shadow V. Un événement tragique, raconté dans notre article :

À lire aussi Prince Philip : ce drame familial qui l’a profondément marqué – Gala
best

Le prince Harry va rentrer au Royaume-Uni

“Uni dans le chagrin” avec la famille royale, le prince Harry envisage de rentrer très vite au Royaume-Uni annonce le Mirror, pour assister aux funérailles de Philip, mort à 99 ans ce 9 avril. Meghan Markle ne devrait pas être du voyage. Le retour de Harry sera sans nul doute scruté. Ce sera la première fois qu’il revient au royaume après son interview explosive avec Oprah Winfrey. Il reverra son frère William : des retrouvailles qui seront elles aussi analysées de très près.

Agence / Bestimage

Les Britanniques se rassemblent

Les Britanniques rendent hommage à la mémoire du Prince Philip, comme ici devant le château de Windsor, après l’annonce de son décès à l’âge de 99 ans, le 9 avril 2021. Munies de fleurs, de petits mots, des dizaines de personnes se sont aussi spontanément rassemblées au pied des grilles de Buckingham Palace.

bestimage

Les blessures du prince Philip

Il était l’éternel second de la reine d’Angleterre. Le prince Philip est mort ce vendredi 9 avril à l’âge de 99 ans. La vie du mari d’Elizabeth II n’était pas de tout repos. Après avoir fui la Grèce avec sa famille à l’âge de 18 mois, Son Altesse Royale a évolué dans l’ombre de son épouse. Une position qui lui a valu quelques frustrations, au début de son histoire d’amour avec Sa Majesté. Retour en vidéo sur les blessures de Philip Mountbatten.

Mick Jagger : « Le prince Philip restera dans les mémoires »

Mick Jagger, anobli par la Reine Elizabeth II en 2002, a salué la mémoire du prince Philip, mort à 99 ans ce vendredi 9 avril. “Je suis très attristé d’apprendre le décès du prince Philip, duc d’Édimbourg. Parallèlement à son oeuvre caritative importante, il a été un mécène très actif pour de nombreuses organisations sportives pour lesquelles travaillait mon père et qui ont aidé tant de jeunes sportives et sportifs. Il restera dans les mémoires.”

Le francophile qui parlait français

Sur le plateau de C à Vous, la journaliste Marion Ruggieri est revenue sur l’amour du duc d’Edimbourg pour la France. En dévoilant des images de ce francophile, mort à 99 ans ce 9 avril, en train de parler son plus beau français. D’abord lors d’un échange avec le célèbre animateur de télévision Léon Zitrone, à propos de sa passion dévorante des chevaux. Celui qui a été l’époux de la reine Elizabeth II pendant près de 73 ans, y explique comment ses chevaux comprennent ce qu’il attend d’eux…

Portrait géant à Piccadilly Circus

Le visage du prince Philip, décédé à 99 ans, orne Piccadilly Circus à la place des panneaux publicitaires, comme le constatent nos confrères de France Tv Londres. Par ailleurs, les cloches de l’abbaye de Westminster ont résonné 99 fois ce vendredi soir. Un coup par minute, pour chaque année de la vie du duc d’Edimbourg.

Barack Obama rend hommage : « Ambition et altruisme »

L’ancien président américain Barack Obama a rendu hommage au prince Philip, mort à 99 ans. “Par son exemple extraordinaire, Son Altesse Royale le Prince Philip a prouvé qu’un véritable partenariat permet à la fois l’ambition et l’altruisme. Le tout au service de quelque chose de plus grand. Nos pensées vont à Sa Majesté la Reine, à la famille royale et au peuple britannique”.

Quand les programmes ont été interrompus

Comment la mort du prince Philip a été annoncée sur les écrans de télévision britanniques.

Le prince Edward et la princesse Anne rendent hommage

La princesse Anne et le prince Edward rendent hommage à leur père, le prince Philip, mort à l’âge de 99 ans ce vendredi 9 avril. Dans une interview télévisée, le frère et la soeur soulignent l’enfance “nomade” de leur père et rappellent l’amour qui liait leurs parents. “Ils ont été de si grands soutiens durant toutes ces années, avoir quelqu’un avec qui sourire, à qui se confesser, tout cela est très important” explique le prince Edward. “Sans lui, la vie sera complètement différente”.

Capture écran ITV

Jour cauchemardesque pour le prince Charles

Le duc d’Edimbourg est mort ce 9 avril à l’âge de 99 ans. De quoi balayer tout bonheur et festivités qu’avait prévues le prince Charles pour les seize années d’union avec Camilla Parker-Bowles ce vendredi 9 avril 2021… Cette date n’aura donc plus jamais la même saveur pour le prince, ni pour sa femme Camilla. Ils ont d’ailleurs tout de suite affiché leur tristesse sur leurs réseaux sociaux et sur leur site web avec un hommage au prince Philip en une.

À lire aussi Mariage de Charles et Camilla : un jour cauchemardesque pour 7 raisons – Gala
BestImage

Charlotte Rampling : « L’ Angleterre est figée ! »

L’actrice Charlotte Rampling partage son émotion après la mort du prince Philip. Invitée sur le plateau de BFM TV, elle raconte. “Mon fils m’a appelé, il m’a dit ‘L’Angleterre est figée!’ L’émotion est très forte. J’avais envie de l’honorer sur votre plateau plutôt que de rentrer chez moi comme ça. Cette famille fait partie de ma vie, j’ai vécu en France, mais je suis complètement anglaise. C’est comme si je perdais un membre de ma famille. Je l’ai rencontré très jeune, à 17 ans. Il était merveilleux, un bel homme dans tous les sens du terme. Un vrai prince charmant, pas dans sa frivolité, mais dans sa profondeur…”

Zuma Press / Bestimage

Carla Bruni : « Un honneur de vous avoir rencontré »

Sur son compte Instagram, Carla Bruni a réagi à la mort du prince Philip. “Votre Altesse, c’est un tel honneur de vous avoir rencontré,” écrit-elle en légende d’un cliché où elle apparaît à ses côtés. Une photographie qui date du 7 avril 2008. Un bel hommage à cet homme qui était tombé sous son charme quelques années auparavant… En 2008, Carla Bruni était revenue sur une visite d’Etat en Angleterre et avait dit beaucoup de bien de la reine Elizabeth II et de son mari. “Ils sont si gentils et ils savent vous mettre à l’aise. (…) C’était une expérience merveilleuse. Je n’oublierai jamais,” avait-elle expliqué. Et pour cause, le prince Philip avait été subjugué par la beauté de la femme de Nicolas Sarkozy. “Vous boxez au-dessus de votre catégorie, mon vieux,” aurait d’ailleurs lancé le grand-père de William et Harry au président français. Si, si, notre récit est à lire ici.

View this post on Instagram

A post shared by Carla Bruni (@carlabruniofficial)

Pendant ce temps, un sondage édifiant…

Alors que la question de l’abdication de la Reine Elizabeth II n’est pas de l’ordre du fantasme, après le décès de son époux le prince Philip, un sondage publié au Royaume-uni confirme que les Britanniques rêvent de voir William sur le trône. Gros coup dur pour le successeur numéro un, son père le prince Charles. De toute façon, il y a très peu de chances que la reine démissionne de ses fonctions royales qu’elle assume depuis 1952. Toutes les explications dans notre article et ci-dessous.

Le prince Philip, « une légende »

Une anecdote savoureuse qui en dit long sur le personnage qu’était le prince Philip. Un journaliste du Parisien raconte que l’acteur Matt Smith, qui interprète le duc d’Edimbourg dans la série The Crown, avait rencontré le prince William, son petit-fils, lui demandant sans filtre ce qu’il pensait de son grand-père. Réponse magistrale et émouvante du duc de Cambridge :

Meghan Markle et Harry rendent un hommage… très sobre

C’est sur leur site de leur fondation archewell.com que Meghan Markle et Harry ont rendu un hommage au prince Philip décédé à 99 ans. “Merci pour votre service, vous nous manquerez beaucoup”. Un hommage sobre et laconique, dont certains internautes critiquent déjà le manque d’émotion.

À lire aussi Meghan Markle et Harry réagissent à la mort du prince Philip – Gala
Capture écran Archewell

Letizia d’Espagne : « Nous n’oublierons jamais oncle Philip »

Le roi et la reine d’Espagne ont envoyé un télégramme de condoléances très personnel à la Reine Elizabeth II, “Nous sommes profondément tristes d’apprendre la nouvelle du décès d’oncle Philip, nous n’oublierons jamais les moments passés avec lui”.

Anne Hidalgo salue « un grand francophile »

La maire de Paris Anne Hidalgo réagit à la disparition du prince Philip et adresse toutes ses pensées à la famille royale, ainsi qu’au peuple britannique. L’édile précise que l’époux d’Elizabeth 2 était un “francophile” de premier plan. En effet, Philip Mountbatten a grandi en France. À l’âge de 6 ans, il suit ses parents, le prince André et la princesse Alice de Grèce, dans leur exil vers Londres, puis la France, à Saint-Cloud. La famille est accueillie par un des frères de son père André.

L’hommage (en anglais) d’Emmanuel Macron

Dans un tweet écrit en anglais, Emmanuel Macron a présenté ses “sincères condoléances à la reine Elizabeth II, à la famille royale et à l’ensemble du peuple britannique”, suite à la mort du prince Philip, survenue ce vendredi 9 avril. “Le prince Philip a vécu une vie exemplaire marquée par la bravoure, un sens du devoir et de l’engagement envers la jeunesse et l’environnement”, a encore affirmé le président français.

L’hommage du roi de Suède

Les hommages au prince Philip se multiplient, au Royaume-Uni, mais aussi à l’étranger. En Suède, le roi Carl XVI Gustaf a présenté ses condoléances en son nom, mais aussi en celui de son épouse la reine Silvia. “La reine et moi-même sommes très tristes d’apprendre la mort de Son Altesse royale le duc d’Edimbourg”, peut-on lire dans un message publié sur le compte Instagram du Palais. Le prince Philip fut un grand ami de notre famille pendant de longues années, une amitié qui a beaucoup compté pour nous. Son service à son pays restera une source d’inspiration pour nous tous. Nous offrons nos sincères condoléance à Sa Majesté la reine, au reste de la famille royale ainsi qu’à l’ensemble du peuple britannique.”

View this post on Instagram

A post shared by Kungahuset 🇸🇪 (@kungahuset)

Elizabeth II va-t-elle abdiquer ?

C’est une question surprenante mais qui mérite d’être posée : Elizabeth II pourrait-elle abdiquer suite à la mort de son mari, le Prince Philip, décédé ce vendredi 9 avril à 99 ans ? Le site Cheatsheet s’était posé la question en 2019. En clair : c’est en théorie possible, mais il y a très peu de chances que cela se produise.

Si la reine, qui a suspendu tous ses engagements officiels pendant 8 jours, décide de ne pas quitter ses fonctions, elle devrait retrouver ses obligations après sa période de deuil de 30 jours.

À lire aussi Le prince Philip est mort : la reine va-t-elle abdiquer ? – Gala

Elizabeth II suspend ses engagements

Suite à la mort de son mari, le prince Philip, Elizabeth II stoppe tous ses engagements officiels pendant huit jours. Huit jours durant lesquels les affaires d’Etat seront mises en pause et où elle n’exercera aucune de ses fonctions habituelles. Selon le journal le Daily Mail, un deuil royal officiel débutera ensuite pour une durée de 30 jours, soit environ jusqu’au 16 mai 2021.

La reine devrait dans les jours prochains s’adresser aux Britanniques lors d’un message télévisé mais nul ne sait si son état de santé émotionnelle le lui permettront.

Isabelle Balkany : son hommage au prince Philip

Ce n’est pas forcément l’hommage qu’on attendait en premier. Mais Isabelle Balkany est, semble-t-il, très touchée par la mort du prince Philip. Sur Twitter, l’épouse de Patrick Balkany, déjà secouée suite à l’hospitalisation de son mari en soins intensifs mercredi 7 avril, a en effet fait part de son chagrin. “Ils (le prince Philip et Elizabeth II, ndlr) se sont mariés deux mois après ma naissance”, a noté l’ancienne Première adjointe au maire de Levallois-Perret.

Parmi les autres réactions françaises, notons également celle, sur Twitter toujours, du ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian :

Prince Philip : qui étaient ses parents ?

Né prince de Grèce et de Danemark, le 10 juin 1921, le prince Philip était le cinquième enfant et unique garçon du prince André de Grèce et de la mystérieuse princesse Alice de Battenberg. Son père est le fils du roi des Hellènes Georges Ier de Grèce. Sa mère, elle, est la fille de Louis de Battenberg et Victoria de Hesse-Darmstadt.

Peu de temps après la naissance du prince Philip, un coup d’État renverse le roi Constantin Ier, qui n’est autre que son oncle. Sa famille fuit alors la Grèce à bord d’un navire de l’armée britannique. L’héritier du trône grec est âgé de 18 mois quand il embarque avec ses parents ainsi que ses quatre sœurs aînées, pour la France. Il passe alors son enfance en région parisienne, auprès de sa tante, Marie Bonaparte. Un destin unique.

À lire aussi Mort du Prince Philip : pourquoi il n’était pas roi – Gala

Le Covid-19 chamboule le protocole

La pandémie de Covid-19 chamboule tout, et la mort du prince Philip ne fait pas exception à la règle. Ainsi, l’annonce du décès du mari d’Elizabeth II, qui a été, selon la tradition britannique, accrochée sur les grilles du palais de Buckingham ce vendredi 9 avril à la mi-journée, sera rapidement retirée afin d’éviter les attroupements massifs.

La monarchie organisera également des obsèques en petit comité. Seuls les membres de la famille royal et un petit nombre de chefs d’État devraient assister à la cérémonie. Les caméras de télévision ne seront quant à elles pas autorisées à l’intérieur de la chapelle, contrairement aux mariages royaux.

Prince Philip : les détails sur son enterrement

Le prince Philip l’a dit et répété : il ne voulait pas de “tapage” pour ses obsèques. Ses dernières volontés seront respectées : le duc n’aura pas de funérailles nationales. La dépouille du mari d’Elizabeth II restera au château de Windsor, où il est décédé ce 9 avril à 99 ans, jusqu’à ses funérailles, qui auront lieu à la à la chapelle Saint-Georges à une date encore indéterminée. Sa dépouille ne sera pas exposée publiquement.

Le sobre hommage de Kate Middleton et William

Un hommage sobre. Pour rendre hommage au prince Philip, décédé ce 9 avril à 99 ans, le prince William et Kate Middleton ont posté sur leur compte Instagram un portrait du duc d’Edimbourg en noir et blanc, le même portrait utilisé par la famille royale pour annoncer la mort du mari d’Elizabeth II à la mi-journée. Le message accompagnant le cliché est lui aussi celui du communiqué de Buckingham Palace.

View this post on Instagram

A post shared by Duke and Duchess of Cambridge (@kensingtonroyal)

Le prince Philip « en avance sur son temps », selon Tony Blair

Tony Blair a emboîté le pas à son successeur. Peu après l’hommage de Boris Johnson, l’ancien Premier ministre britannique a salué la “détermination” et le “courage” du prince Philip, mort de vendredi 9 avril à 99 ans. “Il sera particulièrement reconnu pour son soutien remarquable et inébranlable à la reine pendant tant d’années”, a déclaré Tony Blair, appelant également à honorer “un homme de prévoyance, de détermination et de courage”. Et l’ancien leader travailliste de préciser que le prince Philip “était souvent en avance sur son temps”.

© Best ImageTony Blair, sa femme Cherie au côtés d’Elizabeth II et du prince Philip pour les 50 ans de mariage du couple royal, le 17 novembre 1997

Meghan et Harry vont-ils rentrer au Royaume-Uni ?

Après la mort du prince Philip ce vendredi 9 avril à l’âge de 99 ans, une question se pose : le prince Harry et Meghan Markle reviendront-ils au Royaume-Uni pour assister aux obsèques ? Désormais installé aux Etats-Unis, le couple n’avait semble-t-il pas prévu de revenir de sitôt.

Si le prince Harry, qui s’est beaucoup inquiété pour son grand-père ces derniers mois, devrait faire le déplacement pour les obsèques, il n’en sera peut-être pas de même pour son épouse, Meghan Markle. Car la jeune femme est enceinte de leur deuxième enfant à un stade assez avancé, devant accoucher dans l’été. La duchesse de Sussex devra en tout cas obtenir le feu vert de ses médecins.

Click Here: 2021 soccer tracksuit

PHOTOS – Le prince Philip : retour en 30 images sur sa relation avec William et Harry

Qui est Penny, la 2e femme de la vie du prince Philip ?

Vous ne le savez peut-être pas mais Elizabeth II n’a pas été l’unique femme dans la vie du prince Philip. S‘il était marié depuis plus de 70 ans avec la reine, le duc d’Edimbourg avait la réputation d’être un coureur de jupons… Au cours de sa vie, on lui a même prêté une trentaine de maîtresses ! Parmi elles, les actrices Zsa Zsa Gabor et Shirley Maclaine.

Et depuis 1994, le prince Philip entretenait des liens privilégiés avec la très chic et élégante Penelope Romsey, dite Penny, lady Brabourne, comtesse de Mountbatten. De trente ans sa cadette, elle est notamment devenue sa partenaire dans les compétitions équestres. Au fil des années, ils étaient devenus inséparables… Avec l’accord de sa Majesté.

PHOTOS – Elizabeth II, une reine amoureuse : ses plus belles photos avec le prince Philip

Où le prince Philip sera-t-il enterré ?

Le prince Philip, mort ce vendredi 9 avril à 99 ans, a toujours dit qu’il ne voulait pas que sa mort “devienne un gros problème”. Mais alors, où sera-t-il enterré ? La question n’est pas totalement tranchée. Le duc d’Edimbourg devait, en toute logique, être enterré à la chapelle Saint-Georges de Windsor. C’est là que reposent déjà George VI et la reine mère et où Elizabeth II, le prince Charles et son épouse Camilla Parker-Bowles ont prévu d’être enterrés, tout comme le prince Philip.

Problème : “il n’y a que six cercueils dans la voûte de la chapelle Saint-Georges”, rappelait en décembre dernier le site CheatSheet. La princesse Margaret, la soeur de la reine, a été incinérée à ce même endroit en 2002 et il y a donc désormais une place de moins. Reste à savoir si la reine a trouvé une solution à ce problème ou si elle a fait le choix de sacrifier son époux en lui choisissant un autre lieu pour sa dépouille…

Hommages et deuil national

Les Britanniques rendent hommage au prince Philip. Quelques minutes seulement après l’annonce de la mort du mari d’Elizabeth II à l’âge de 99 ans, des Londoniens ont déposé des fleurs et des mots de condoléances devant les grilles de Buckingham Palace, comme le montrent des vidéos postées sur Twitter :

Les drapeaux britanniques ont été mis en berne au palais de Buckingham vendredi. De plus, 30 jours de deuil national ont aussi été décrétés.

Boris Johnson salue la vie « extraordinaire » du prince Philip

Alors que les hommages du monde entier commencent à affluer, Boris Johnson a pris la parole peu de temps après l’annonce de la mort du prince Philip pour présenter ses condoléances à la famille royale. Dans un discours prononcé devant le 10, Downing Street, le Premier ministre britannique a salué la vie et le travail “extraordinaires” du prince Philip. “La nation et le royaume offrent leurs remerciements pour la vie et le travail extraordinaires du prince Philip, duc d’Edimbourg”, a-t-il déclaré.

Le prince Philip est mort

Maintes fois redoutée, la triste nouvelle est cette fois-ci bien réelle : le prince Philip, mari de la reine Elizabeth II depuis plus de 70 ans, est mort ce 9 avril à l’âge de 99 ans. L’annonce a été faite par Buckingham Palace dans un communiqué. “C’est avec une profonde tristesse que Sa Majesté la Reine annonce le décès de son mari bien-aimé. Son altesse royale est décédée paisiblement ce matin au château de Windsor. D’autres annonces seront faites en temps voulu. La famille royale se joint aux personnes du monde entier pour pleurer sa perte.”

A Londres, une annonce a été posée sur les grilles de Buckingham Palace :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *