Élodie Frégé, sa victoire à la Star Academy : Un “séisme quasi fatal”

Le 20 décembre 2003, la vie d’Élodie Frégé a basculé lorsqu’elle a remporté la troisième saison de la Star Academy. Quinze ans après cette date inoubliable, la chanteuse aujourd’hui âgée de 36 ans a célébré ce moment. Sur Instagram, elle a publié un long message dans lequel elle n’a pas caché à quel point sa victoire a ébranlé son existence.

15 ans : 20/12/2003 23h45. Il y a 15 ans, ce jour là, peut-être même à cette heure exacte, j’étais là. Et Nikos Aliagas était sur le point de révéler cette étrange nouvelle : j’avais gagné la Star Academy 3. Où bien non. NOUS l’avons gagnée ensemble Michal et moi. Et ce fut le plus beau cadeau qu’on ait pu me faire pendant cette folle aventure : m’accorder le droit de partager cette victoire avec lui/toi. Dans tout jeu, si il y a une Reine alors…il y a un Roi“, a tout d’abord écrit l’ex-jurée de la Nouvelle Star.

La jolie rousse, qui a ensuite précisé ne toujours pas savoir ce qu’elle a ressenti au moment de sa victoire – “de la pétrification ? De l’hystérie ? De la joie ? Une envie de rire ? De partir en courant ? De la colère ? RIEN ?“… –, a évoqué le moment où elle s’est réveillée : “Il a fallu retrouver l’équilibre dont j’avais été brusquement privée sous le choc.” Affirmant qu’elle n’aura jamais de regrets par rapport à sa participation au programme, Élodie Frégé qualifie pourtant sa décision de participer à l’émission de “séisme quasi fatal“.

Ce premier pas maladroit dans ma carrière d’artiste désormais ‘visible’ (puisque je l’étais déjà bien avant, artiste), a été l’une des plus grandes prises de risque osées sur mon chemin. Plus tard, il faudra se battre pour revenir à soi, après cette explosion de vie“, a-t-elle également écrit.

Remerciant ensuite son public et ceux qui ont cru en elle, la jeune femme, en couple avec l’ex-Bachelor Gian Marco, conclut : “15 ans. Des chansons, des rencontres folles, des disques, des films, du théâtre, de la promo , des tournées, des voyages, des hauts très hauts, des bas très bas, les yeux du public, les mains qui tremblent, des projets ‘refusés’, d’autres à inventer, l’écriture depuis toujours, l’inspiration et la foi comme des montagnes russes, des shootings à n’en plus pouvoir se voir en peinture, danser, chanter dans toutes les langues, encore et encore...”

[ 15 ans : 20/12/2003 23h45 ] . . Il y a 15 ans, ce jour l, peut tre mme cette heure exacte, j’tais l. Et @nikosaliagas tait sur le point de rvler cette trange nouvelle : j avais gagn la #staracademie2003. . . O bien non. NOUS l’avons gagne ensemble @michal_officiel et moi. Et ce fut le plus beau cadeau qu’on ait pu me faire pendant cette folle aventure : m’accorder le droit de partager cette victoire avec lui/toi. Dans tout jeu, si il y a une Reine alors…il y a un Roi. . . Ce premier pas maladroit dans ma carrire d’artiste dsormais “visible” ( puisque je l tais dj bien avant, artiste ) a t l’une des plus grandes prises de risques oses sur mon chemin. Plus tard, il faudra se battre pour revenir soi, aprs cette explosion de vie. . . Je ne parviens toujours pas trouver les mots qui pourraient dcrire ce que j’ai pu ressentir ce moment l : de la ptrification? De l’hysterie? De la joie? Une envie de rire? De partir en courant ? De la colere? RIEN? De l’effroi ? Un grand bonheur? De l’excitation? De la reconnaissance…? L’envie de hurler? Ou de disparatre ? . . Un kalidoscope d’motions se sont jetes en moi, m’ont secoue corps et me dans une tempte indite, et puis… je me suis rveille. Et il a fallu retrouver l’quilibre dont j avais t brusquement prive sous le choc. . . Je n ‘ai et n’aurai jamais aucun regret malgr le sisme quasi fatal qu’ engendr ma dcision folle de participer ce telecrochet en 2003. . . Je me…et surtout que VOUS suis si reconnaissante. MERCI. tous ceux qui ont su voir en moi quelque chose que j’avais certainement du mal percevoir l’poque, mais qui me poussait irrsistiblement tout oser pour le faire clore. . . 15 ans. Des chansons, des rencontres folles, des disques, des films, du thtre, de la promo , des tournes, des voyages, des hauts trs hauts, des bas trs bas, les yeux du public, les mains qui tremblent, des projets ” refuss “, d’autres inventer, l’criture depuis toujours, l’inspiration et la foi comme des montagnes russes, des shootings n’en plus pouvoir se voir en peinture, danser, chanter dans toutes les langues, encore et encore.. . . MA VIE

Une publication partage par @ elodiefrege le

Click Here: st george illawarra dragons jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *