Pierre-Jean Chalençon, enragé après Notre-Dame, dénonce le laxisme des autorités

Tout simplement hors de lui. Pierre-Jean Chalençon, 48 ans, n’a pas supporté de voir les images de l’incendie qui a dévasté la charpente en bois vieille de plusieurs siècles de la cathédrale Notre-Dame de Paris, lundi 15 avril 2019. Le collectionneur d’objets d’art et féru de patrimoine a tenu à faire part de sa colère dans les colonnes de Télé Loisirs. Il ne s’explique toujours pas comment les autorités n’ont pas prévu de plan d’urgence incendie pour préserver les principaux monuments français. “Comment se fait-il que pour un bâtiment aussi exceptionnel, aucun plan anti-incendie sérieux n’ait été pensé en amont ? Comment supporter de voir ces échelles et ces lances pas assez grandes pour arriver jusqu’au brasier ?“, questionne l’acheteur d’Affaire conclue (France 2), furieux, le 18 avril 2019.

“C’était la Bande à Basile !”

Selon les premières informations, le feu serait dû à un accident lié aux travaux de restauration de la cathédrale. “Les pompiers ont fait acte de bravoure, ils ont travaillé comme ils pouvaient, mais c’était la Bande à Basile, toute cette affaire ! Pour un chantier aussi énorme que celui mené à Notre-Dame de Paris, à 150 millions d’euros, comment concevoir qu’aucun système de garde digne de ce nom n’ait été mis sur pied ?, s’insurge Pierre-Jean Chalençon. Quel prochain monument va partir en fumée, parce que les travaux de rénovation n’auront pas été assez sécurisés : la tour Eiffel, Versailles, le Louvre ?

Le collectionneur d’objets d’art de Napoléon ne conçoit toujours pas qu’un incendie pareil ait pu se déclencher. “On nous impose des normes très strictes, comme celle d’installer un extincteur tous les 20 mètres. Nous sommes contrôlés par tout un tas de commissions de sécurité. Pour un chantier aussi énorme que celui de Notre-Dame de Paris, cela n’est manifestement pas le cas…”, poursuit-il.

Pierre-Jean Chalençon en connaît un rayon sur la restauration d’objets anciens et livre son avis d’expert sur la reconstruction de Notre-Dame. “Je ne suis pas inquiet sur ce point, Notre-Dame sera reconstruite, mais ce ne sera plus jamais comme avant. Ce n’est pas si simple. Il faut retrouver les techniques de l’époque. Il faut trouver les bons experts, ils ne sont d’ailleurs pas forcément tous en France“, conclut le spécialiste. Emmanuel Macron, qui s’est rendu à la cathédrale au lendemain du drame avec son épouse Brigitte, a annoncé que Notre-Dame serait reconstruite en cinq ans seulement.

Click Here: cronulla sharks team jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *