Céline Dion : Collier SM et fourrure, un nouveau shooting excentrique

Je ne suis pas celle que l’on croit“, chantait Céline Dion en 2007 sur l’injustement boudé disque D’elles. Ces dernières années, la star ne fait que le prouver en allant là où on ne l’attend pas, particulièrement sur le terrain de la mode. La diva pose ainsi pour un nouveau shooting excentrique pour le magazine CR édition automne-hiver 2019.

Invitée par Carine Roitfeld à poser pour la 15e édition de son magazine de mode, qui sera disponible dans les kiosques le 5 septembre prochain, Céline Dion s’est une fois encore largement prêtée au jeu en acceptant d’enfiler des tenues audacieuses et en prenant la pose de manière décalée – des photos faites à Paris en juin dernier. La chanteuse de 51 ans peut ainsi être vue en haut de la tour Eiffel, prise en photo avec un objectif fish eye, dans une tenue prêt-à-porter de chez Gucci. L’interprète d’Encore un soir pose, l’air mélancolique, parée d’un imposant collier en cuir et à picots en métal, façon accessoire SM !

Sur deux autres photos, Céline Dion pose en tutu noir et collants à plumetis de chez Saint Laurent, photographiée en contre-plongée… “Il y a encore cinq ans, je n’aurais jamais laissé un photographe [le shooting a été réalisé par Valentin Herfray, NDLR] s’approcher jusqu’au niveau de mes rotules. Qui aurait pu aller sous mon tutu ? Personne. Vraiment personne à part mon mari. Mais finalement, je me suis dit : ‘Allez, on le fait !‘”, a-t-elle expliqué au magazine. Enfin, la star apparaît aussi tenant deux braques de Weimar en laisse, chaussée d’imposantes bottes bordeaux, d’une jupe midi anthracite, d’un chemisier blanc et d’un volumineux manteau de fourrure façon guépard.

Consciente de l’évolution, inattendue, de son style vestimentaire depuis maintenant trois ans, Céline Dion se moque des critiques des esprits chagrins qui acceptent mal qu’elle ait dépoussiéré son image. “Je recherche des vêtements qui me font sentir sexy, accessible, féroce, nerveuse, glamour, amusante… Je suis une dingue de fringues. Elles m’aident à exprimer qui je suis, comme si j’empruntais des personnages. (…) Elles sont comme des chansons. Je ne fais pas que des ballades, j’ai aussi des chansons plus rapides“, a-t-elle raconté. Ce nouveau look, elle le doit d’abord à son ancien styliste Law Roach et maintenant à son incontournable ami Pepe Munoz qui travaille en collaboration avec Sydney Lopez.

Click Here: Bape Kid 1st Camo Ape Head hoodie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *