Tony Yoka et Estelle Mossely séparés : un couple en or brisé

Estelle Mossely et Tony Yoka ont connu l’euphorie d’être sacrés champions olympiques en août 2016 à Rio, au Brésil, d’incarner un jeune couple au sommet de son art, la boxe, et d’être accueillis en véritable héros à leur retour à Paris.

Lancés dans une spirale médiatique infernale, sollicités pour de nombreux événements sportifs, mais aussi pour des apparitions extrasportives, les deux champions sont devenus un duo indissociable. Jusqu’à ce que leur couple se défasse peu à peu, que la distance s’en mêle lorsque Tony Yoka est parti s’entraîner à San Francisco, que sa suspension pour dopage les bouscule et que des rumeurs d’infidélité se fassent de plus en plus pesantes. Autant d’obstacles qui ont conduit Estelle Mossely à annoncer leur rupture sur Instagram le 22 octobre 2019… en même temps que l’arrivée prochaine d’un nouvel enfant. Malgré cette grossesse, la boxeuse de 27 ans a choisi de mener cette aventure sans Tony Yoka, à qui elle était mariée depuis janvier 2018. Quelques mois plus tôt, en août 2017, le couple avait accueilli un premier enfant, Ali.

C’est certainement la chute la plus dure

Pourtant, après avoir connu le meilleur, le pire s’est doucement installé. “Érigée en tant que ‘couple en or’, après les jeux, notre histoire a été vraie et sincère, mais la vie ressemble beaucoup au sport et il est plus dur de rester en haut que de monter. Je me retire du jeu, car je n’ai jamais considéré la vie comme un jeu. Et finalement, dans toute ma petite vie, plus la chute a été dure, plus la victoire a été belle. C’est certainement la chute la plus dure que j’ai connue, alors je ne peux que penser qu’une fois passée, ce sera magnifique“, a-t-elle écrit depuis la République démocratique du Congo, d’où elle est originaire. Ce retour aux sources de quelques jours semble avoir éclairci l’horizon assombri d’Estelle Mossely.

Le plus souvent complices, Tony et Estelle le sont devenus de moins en en moins et leur dernière apparition commune, le 12 octobre dernier à Levallois-Perret, n’en était que la parfaite illustration. Des sourires de façade… Justement parce qu’ils n’apparaissaient plus ensemble, Tony Yoka avait été questionné sur les rumeurs de séparation par Le Parisien en juin dernier. Estelle n’assisterait pas à son combat à Antibes. “On dit ça ? Pff…“, s’était-il d’abord agacé avant d’ajouter : “C’est toujours ma femme.” “Je ne pouvais pas aller à Cherbourg. Mais Estelle arrive demain avec mon fils pour passer les dernières semaines de préparation avec moi. Donc tout va bien, merci“, s’était-il ensuite défendu.

À l’inverse, Estelle Mossely n’avait jamais été questionnée sur les rumeurs d’infidélité et de séparation… Bien qu’enceinte de son deuxième enfant, la championne n’a pas prévu de mettre sa carrière en stand-by. “Bien entendu, ma préparation et mes objectifs sportifs ne sont pas remis en cause pour autant, ils sont simplement aménagés en accord avec ma grossesse. Je prépare d’ailleurs un projet pour tous ceux qui douteraient des capacités physiques des femmes et pour toutes celles qui voudraient savoir comment rester actives en étant enceintes. Partager avec une majorité de personnes qui me soutiennent dans mon projet me fera le plus grand bien !“, a-t-elle fait savoir dans son message Instagram.

En pleine dcouverte de mon pays et de mes racines, je partage des moments uniques avec ma famille. C’est l’occasion pour moi de prendre du recul sur plein de choses et de trouver une force supplmentaire pour mes combats venir. Ce post sera l’occasion de partager avec vous 2 choses. Tout d’abord, fruit d’une relle volont pour tony et moi et en laissant les choses se faire naturellement je vous annonce une heureuse nouvelle. Nous voulions apporter notre fils Ali une exprience supplmentaire dans sa vie, celle d’tre grand frre. Aujourd’hui la machine est lance et je prie pour que l’tre que j’ai dans mon ventre soit ma 2eme plus grande fiert. Bien entendu, ma prparation et mes objectifs sportifs ne sont pas remis en cause pour autant, ils sont simplement amnags en accord avec ma grossesse. Je prpare d’ailleurs un projet pour tout ceux qui douteraient des capacits physiques des femmes et pour toutes celles qui voudraient savoir comment rester actives en tant enceintes. Partager avec une majorit de personnes qui me soutiennent dans mon projet me fera le plus grand bien ! Ensuite, une bonne nouvelle s’accompagnant aussi, parfois, de son lot de dception, je vous annonce aujourd’hui ma sparation avec @tonyyoka . Cette dcision, quelle qu’en soit la raison est une dcision douloureuse. Mais la femme que je suis ne peut que rester fidle ses valeurs et son ducation. Nous avons vcu le meilleur comme le pire et vous entendrez peut-tre derrire cette annonce des choses vraies, certainement aussi des choses fausses. rige en tant que “couple en or”, aprs les jeux, notre histoire a t vraie et sincre, mais la vie ressemble beaucoup au sport et il est plus dur de rester en haut que de monter. Je me retire du jeu car je n’ai jamais considr la vie comme un jeu. Et finalement, dans toute ma petite vie, plus la chute a t dure plus la victoire a t belle. C’est certainement la chute la plus dure que j’ai connue alors je ne peux que penser qu’une fois passe, ce sera magnifique. Je lui souhaite le meilleur dans sa carrire. Je poursuis mon aventure familiale ici en Rpublique dmocratique du Congo encore quelques jours. A trs vite

Une publication partage par Estelle Yoka Mossely (@estelle.yoka.mossely) le

Click Here: cheap nike air jordan shoes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *